Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

L’assureur italien Generali renonce à investir dans l’industrie du charbon

Posté le par

L’assureur italien Generali a annoncé vendredi qu’il renonçait à son tour à investir dans des entreprises liées à l’industrie du charbon et à contracter de nouveaux contrats d’assurance dans ce secteur, à la grande satisfaction des défenseurs de l’environnement.

Suite à l’adoption de sa première « stratégie du groupe concernant le changement climatique » en février, Generali a rendu publique vendredi une série de mesures concrètes.

Le troisième assureur européen a ainsi décidé « d’exclure tout nouvel investissement dans les activités liées au secteur du charbon » et s’est engagé « à ne plus assurer aucun nouveau client dans le secteur du charbon et aucune nouvelle construction ».

Il va également supprimer progressivement, d’ici avril 2019, son exposition au secteur qui s’élève aujourd’hui à 2 milliards d’euros, tout en investissant parallèlement « 3,5 milliards d’euros d’ici 2020 » dans les secteurs de l’économie verte et durable.

Pour Generali, les sociétés visées sont celles qui réalisent plus de 30% de leur chiffre d’affaires dans l’industrie du charbon, celles dont plus de 30% de l’énergie produite provient du charbon et celles qui produisent plus de 20 millions de tonnes de charbon par an.

L’association de protection de l’environnement, Greenpeace Italy, a aussitôt salué cette décision comme « un signal important ». Un mouvement également salué par les ONG Unfriend Coal et Re:Common.

« Avec sa nouvelle politique d’exclusion du charbon, Generali a envoyé un signal important: il devient impossible d’assurer le charbon, qui doit s’effacer pour faire place à une transition énergétique urgente vers une énergie 100% renouvelable », a déclaré Luca Iacoboni, membre de l’ONG.

Generali suit les autres grands assureurs européens Allianz, Axa et Zurich, qui ont tous annoncé une réduction de leur exposition à ce secteur.

Greenpeace, Unfriend Coal et Re:Common ont appelé les autres assureurs au niveau mondial à suivre leur exemple, en réduisant et excluant les investissements et assurances pour les industries liées au charbon.

ljm/cco/evs

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !