Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Le Sénat modifie en commission la loi de Programmation militaire 2019-2025

Posté le par

Les sénateurs ont adopté mercredi en commission, tout en le modifiant, le projet de loi de Programmation militaire (LPM) 2019-2025 qui prévoit notamment un effort substantiel pour que la France porte ses dépenses de défense à 2% du PIB.

« C’est pour l’instant une loi dont j’approuve l’orientation », a déclaré le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense Christian Cambon (LR). « Maintenant, il faudra l’appliquer », a-t-il ajouté. « Le Sénat sera là, année après année, pour y veiller ».

Approuvé en première lecture fin mars à l’Assemblée nationale, le projet de loi sera débattu en séance au Sénat à partir du 22 mai.

Selon un communiqué, les amendements de la commission ont modifié substantiellement le texte pour sécuriser les ressources des armées, renforcer un volet immobilier « insuffisant bien qu’il soit le coeur de la vie quotidienne des soldats », ou « rendre plus agiles les processus d’acquisition des équipements pour mieux intégrer l’innovation ».

Jean-Marie Bockel (UC), rapporteur pour avis du programme « Préparation et emploi des forces », a reproché à la LMP de « manquer, si ce n’est d’ambition, tout au moins d’objectifs précis, fixés et quantitatifs ».

Il a notamment fait part de son inquiétude « quant à l’effet de ciseaux entre les moyens de l’armée française, surutilisés depuis plusieurs années, et l’inclusion sous enveloppe des opérations extérieures, les OPEX, qui va accentuer davantage la pression ».

De son côté, la commission des lois, saisie pour avis, a renforcé le contrôle parlementaire du renseignement et a adopté plusieurs amendements destinés à encadrer les nouveaux dispositifs de cyberdéfense.

La principale disposition du projet de la LMP concerne la hausse sensible du budget des armées, qui va passer progressivement de 34,2 à 50 milliards d’euros.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !