Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Le site d’investigation locale Mediacités en quête de 2.000 abonnés pour survivre

Posté le par AFP

Le site internet d’investigation locale Mediacités, créé à Lille en 2016 mais également implanté à Lyon, Toulouse et Nantes, lance mardi une campagne pour trouver 2.000 abonnés supplémentaires d’ici la fin de l’année afin de pouvoir continuer à exister, ont annoncé ses responsables.

« Pour pouvoir poursuivre son travail d’enquête en toute indépendance en 2022, Mediacités doit convaincre 2.000 nouveaux lecteurs de s’abonner d’ici à la fin de l’année », expliquent-ils dans un communiqué.

« Mediacités a connu quatre années de croissance régulière et franchi le cap des 4.000 abonnés à la fin de l’année 2020 » mais « cette croissance est encore nettement insuffisante pour atteindre l’équilibre économique », poursuit le communiqué.

« 35.000 prospects reçoivent nos newsletters, nous espérons qu’il y en a au moins 2.000 qui vont craquer », a résumé à l’AFP le directeur de la publication, Jacques Trentesaux.

Outre un nombre d’abonnés qui stagne depuis quelques mois, Jacques Trentesaux explique que le site est confronté à des difficultés pour lever des fonds. Sur les 450.000 euros qu’il cherchait auprès d’investisseurs, il n’en a trouvé que 270.000.

« Nous n’avons pas réussi à convaincre de fonds d’investissement à impact social », déplore-t-il. Ce type de média d’investigation remplit « une mission sociale et démocratique qui pourrait correspondre à ce type de fond, mais (cette activité) est sans doute trop politique à leurs yeux ».

Le site, qui emploie dix salariés, s’appuie également sur une cinquantaine de pigistes.

Revendiquant plus de 2.000 enquêtes, Mediacités a lancé des formats éditoriaux novateurs, comme Radar, un outil pour suivre les promesses électorales des exécutifs des quatre grandes villes et métropoles, et des enquêtes participatives.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !