Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

L’Equipe et le Point sortiront fin 2021 des kiosques numériques

Posté le par AFP

Coup dur pour les kiosques numériques, qui donnent un accès illimité à de nombreux quotidiens et magazines numérisés pour une dizaine d’euros par mois : deux journaux, l’Equipe et le Point, ont décidé d’en sortir d’ici la fin de l’année.

Vendredi, l’Equipe a confirmé à l’AFP sa sortie progressive d’ici au 31 décembre 2021, comme l’avait révélé son patron, Laurent Prud’homme, dans « Mind Media ».

Même chose pour l’hebdomadaire Le Point : « Nous quitterons les kiosques numériques à la fin de cette année », a déclaré à l’AFP Renaud Grand-Clément, son PDG.

La raison ? Face à la crise publicitaire de ces dernières années, beaucoup de médias ont mis le cap sur leur propre offre numérique.

Ils n’ont plus besoin de ces intermédiaires, comme ePresse (allié avec Orange) ou SFR Presse (désormais Presse by Cafeyn), qui constituent une forme de concurrence.

« Le coeur du modèle économique du Point est un modèle d’abonnements et on ne peut pas totalement nier le fait que, même si on n’arrive pas à le quantifier précisément, on doit perdre au passage une partie des utilisateurs, qui, s’ils n’avaient pas accès au Point via le kiosque (numérique, ndlr), pourraient peut-être être des abonnés du Point en direct », a ainsi expliqué M. Grand-Clément à l’AFP.

Actuellement, Le Point compte 200.000 abonnés, dont 35.000 à 40.000 purement numériques. Il vise une croissance à deux chiffres sur ce dernier segment. Renaud Grand-Clément a toutefois reconnu qu’en sortant des kiosques, le Point n’avait « pas de garantie d’avoir un nombre d’abonnés supplémentaires défini ».

L’Equipe, qui veut passer de 335.000 abonnés numériques actuellement à 450.000 en 2025, a lancé sa plateforme numérique fin mai avec « l’Equipe Explore » et « l’Equipe Live ».

Le premier publie des créations et des contenus originaux de l’Equipe, composés de documentaires, de vidéos, de longs formats, de podcasts. Et le second, en complément de la chaîne l’Equipe, propose la plus grande offre de sport en direct accessible à tous.

Proposer le PDF de l’Equipe aux kiosques numériques est finalement une expérience assez limitée par rapport à tout le reste, considère-t-on au quotidien sportif. La lecture du PDF restera cependant bien évidemment accessible aux abonnés de L’Equipe.

Côté kiosques numériques, le patron d’ePresse, Jean-Frédéric Lambert, a confirmé à l’AFP le départ de l’Equipe mais pas celle du Point. Interrogé là-dessus, M. Grand-Clément a reconnu que « l’information à ce sujet était allée un peu plus vite que ce que l’on aurait souhaité ».

M. Lambert a qualifié de « dommage » le départ de l’Equipe, mais a souligné que « ce retrait n’était pas suffisamment important pour que cela pose problème ». ePresse est fort d’un catalogue de 1.000 titres, a-t-il fait valoir.

« Notre objectif, ce n’est pas de prendre aux éditeurs leurs abonnés », a-t-il ajouté, en estimant que ePresse avait réussi à prouver sa complémentarité. « Ca se passe très bien » (avec les éditeurs, ndlr), a-t-il jugé.

Selon les Echos, Le Parisien envisagerait aussi de quitter les kiosques numériques. Une information que n’a pas souhaité commenter le journal. Au Parisien, on a indiqué à l’AFP « être en discussion avec Cafeyn actuellement pour le futur contrat ».

Certains éditeurs suffisamment puissants, comme le quotidien Le Monde, ont d’ailleurs fait le choix dès le départ de se passer des services des kiosques.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !