Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Les Etats-Unis interdisent le logiciel antivirus russe Kaspersky

Posté le par AFP

Washington a annoncé jeudi l’interdiction du logiciel russe antivirus Kaspersky aux Etats-Unis, ainsi qu’aux Américains ailleurs dans le monde, reprochant à ce géant de la cybersécurité sa proximité avec Moscou.

« Kaspersky ne sera plus en mesure, entre autres activités, de vendre ses logiciels aux États-Unis ou de fournir des mises à jour aux logiciels déjà utilisés », a indiqué le département américain du Commerce dans un communiqué.

« L’interdiction s’applique également aux sociétés affiliées, filiales et sociétés mères de Kaspersky Lab », est-il précisé.

Kaspersky sera néanmoins autorisé à mener certaines activités jusqu’au 29 septembre, afin de donner aux clients le temps de trouver une alternative.

En outre, trois entités liées à Kaspersky ont été ajoutées à une liste noire de Washington, « pour leur coopération avec les autorités militaires et de renseignement russes à l’appui des objectifs du gouvernement russe en matière de cyber-espionnage ».

Les entreprises et particuliers qui continuent à utiliser l’antivirus Kaspersky ne s’exposent néanmoins pas à des sanctions américaines, mais sont averties des risques liés à la cybersécurité, précise le département du Commerce.

« La Russie a montré à maintes reprises qu’elle avait la capacité et l’intention d’exploiter des entreprises russes, telles que Kaspersky Lab, pour collecter et exploiter des informations américaines sensibles », a commenté la secrétaire américaine au Commerce, Gina Raimondo, citée dans le communiqué.

Cette action « est vitale pour notre sécurité intérieure et protègera mieux les informations personnelles et la vie privée de nombreux Américains », a de son côté déclaré le secrétaire à la sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas.

Ce n’est pas la première fois que Washington prend des mesures visant Kaspersky. Le logiciel avait été interdit aux agences fédérales en 2017.

Et en mars 2022, la Commission fédérale des communications des États-Unis a ajouté les produits, solutions et services de sécurité fournis, directement ou indirectement, par Kaspersky, sur la « liste des équipements et services de communication qui constituent une menace pour la sécurité intérieure ».

La multinationale Kaspersky a des bureaux dans 31 pays, et des clients dans plus de 200 pays et territoires, détaille le département du Commerce.

Le groupe fournit des antivirus et autres produits et services liés à la cybersécurité à plus 400 millions d’utilisateurs et 270.000 entreprises dans le monde, est-il encore indiqué.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !