Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Litige gazier: le Nigeria fait appel d’une décision d’un tribunal britannique

Posté le par AFP

Le gouvernement nigérian a décidé de faire appel d’une décision d’un tribunal britannique lui ordonnant de verser une garantie de 200 millions de dollars dans un litige gazier portant sur 9,6 milliards de dollars, a déclaré mercredi à des journalistes le ministre de la Justice, Abubakar Malami.

Le différend porte sur un accord conclu en 2010 entre le Nigeria et la société offshore Process and Industrial Developments Limited (P&ID) pour la construction d’une usine de traitement de gaz à la pointe de la technologie dans le sud-est du Nigeria.

Mais le projet n’a jamais vu le jour, et a déclenché une longue querelle juridique qui a amené P&ID, une petite entreprise enregistrée aux îles Vierges britanniques, à réclamer des sommes énormes, accusant le gouvernement d’avoir violé l’accord en ne fournissant ni le gaz ni les gazoducs promis.

En août, un tribunal britannique avait autorisé P&ID à saisir plus de 9 milliards de dollars d’actifs auprès du gouvernement nigérian, ce qui représente un cinquième des réserves de change du pays.

Le Nigeria a fait appel de cette décision fin septembre et obtenu un sursis à exécution à condition de verser une garantie de 200 millions de dollars dans un délai de 60 jours.

« Nous avons fait appel » de la dernière décision ordonnant au gouvernement de verser la garantie, a affirmé le ministre nigérian, à l’approche de la date butoir.

« Nous avons déposé des documents à ce sujet », a-t-il dit, interrogé par des journalistes.

La justice nigériane a également tenté de contre-attaquer en septembre, en ordonnant la confiscation des actifs de la société, estimant que le contrat reposait sur des fraudes. Des allégations réfutées par la société P&ID qui a dénoncé une manoeuvre de la part du gouvernement nigérian « pour détourner l’attention de ses propres manquements ».

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !