Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Malaises dans la Marne: neuf nouveaux enfants touchés, trois semaines après de premiers cas

Posté le par AFP

Neuf enfants de 5 à 6 ans et trois adultes ont subi jeudi des malaises à Fère-Champenoise, petite ville de la Marne où une trentaine d’enfants et d’adultes avaient déjà subi des « symptômes identiques » entre fin mai et début juin, a indiqué la préfecture.

Parmi ces enfants figurent pour la première fois des élèves de maternelle alors que ceux précédemment touchés étaient en primaire. Sept d’entre eux « ont été transportés au centre hospitalier de Châlons-en-Champagne », a ajouté la préfecture de la Marne dans un communiqué de presse. Ils ont tous pu rentrer chez eux, a-t-elle précisé dans la soirée.

Ces symptômes ont été ressentis à la maison des associations de la commune, où les élèves sont accueillis en périscolaire, « au retour d’une sortie d’une heure à l’aire de jeux située à proximité », a précisé la préfecture.

Ils « ont présenté des symptômes identiques » à ceux qu’avaient ressenti entre le 30 mai et le 4 juin 30 élèves et trois adultes dans la même ville d’un peu plus de 2.000 habitants. Ceux-ci avaient alors subi « des malaises avec pour principaux symptômes des maux de tête, des douleurs abdominales et pour certains des irritations de la gorge et des démangeaisons », a listé la préfecture.

Les investigations menées à l’époque n’ont pas permis de déceler la cause de ces malaises, mais ont écarté les hypothèses de l’intoxication alimentaire, d’une contamination par la fontaine à eau et d’une intoxication au monoxyde de carbone, avait alors indiqué la préfecture.

« Les premiers résultats ont permis d’évaluer et de lever les risques associés à la présence de près de 80 substances » dans l’air extérieur, et de s’assurer que l’air à l’intérieur des écoles primaire et maternelle était « conforme aux normes en vigueur », a en outre assuré la préfecture.

Pour les cas survenus fin mai et début juin comme pour ceux recensés jeudi, « les investigations et analyses menées par l’ensemble des services de l’Etat mobilisés se poursuivent », a souligné la préfecture.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !