Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Melinda French Gates appelle à voter Biden

Posté le par AFP

La milliardaire et philanthrope Melinda French Gates, ex-épouse du cofondateur de Microsoft Bill Gates, a appelé jeudi à voter pour Joe Biden en novembre, selon elle le meilleur candidat pour la cause des femmes.

« Je n’ai jamais appelé à voter pour un candidat à la présidentielle auparavant. Mais cette année les enjeux de l’élection pour les femmes et les familles sont d’une importance si gigantesque que je ne peux pas rester silencieuse », assure-t-elle dans un message sur le réseau social X (ex-Twitter).

« Les femmes méritent un dirigeant qui se soucie de leurs problèmes et qui s’engage à protéger leur sécurité, leur santé, leur pouvoir économique, leur droit à contrôler leur fertilité », énumère Melinda French Gates, qui vient de quitter son poste de présidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, l’une des organisations de charité les plus influentes au monde.

« Je voterai pour Joe Biden », conclut-elle.

Le démocrate de 81 ans sera opposé en novembre à son prédécesseur républicain Donald Trump, âgé de 78 ans.

L’un des thèmes majeurs de la campagne est le droit à l’avortement, dont Joe Biden est un partisan là où la position du milliardaire républicain est plus floue.

Donald Trump se félicite régulièrement d’avoir, par ses nominations à la Cour suprême, contribué au revirement de jurisprudence qui a mis fin il y a deux ans à la garantie constitutionnelle du droit à l’interruption volontaire de grossesse, sur tout le territoire américain.

A la suite de cet arrêt de la plus haute juridiction américaine, une vingtaine d’Etats ont mis en place des interdictions et restrictions du droit à l’avortement.

Le candidat républicain ne fait pas campagne pour autant sur une promesse d’interdiction de l’avortement dans tout le pays au travers d’une loi fédérale, comme le voudrait la droite religieuse.

Melinda French Gates avait annoncé fin mai qu’elle utiliserait désormais sa fortune de 12,5 milliards de dollars pour venir en aide aux « femmes et (aux) familles », annonçant dans la foulée un premier versement d’un milliard de dollars en ce sens.

Elle avait expliqué à l’époque que la décision de la Cour suprême en juin 2022 l’avait décidée à se consacrer à la défense des droits des femmes.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !