Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Mode: en 25 ans, les enseignes spécialisées ont supplanté les supermarchés, selon une étude

Posté le par AFP

En 2000, les Français achetaient majoritairement leurs vêtements au supermarché, désormais supplanté par les enseignes spécialisées comme Intersport et Decathlon, révèle jeudi une étude Kantar portant sur plus de 20 ans de mode.

Il y a 24 ans, « les enseignes alimentaires dominaient le marché avec 20% des dépenses du secteur, suivies des indépendants (16%) », rembobine Kantar dans son étude Référenseigne Fashion.

A l’époque, les super et hypermarchés proposaient « de grandes marques comme Levi’s, Lee, Converse… y rendant le shopping attractif », rappelle l’institut. Carrefour totalisait alors 4,4% de parts de marché en valeur, suivi de Leclerc (4%) et d’Auchan (3,6%).

Or, en 2024, c’est Intersport le grand gagnant, totalisant 5,9% de parts de marché, suivi de Decathlon (3,6%). Les deux enseignes spécialisées sont talonnées par Leclerc et Kiabi à 3%, les Galeries Lafayette (2,5%), H&M (2%), Gémo (1,9%), Amazon (1,7%), Zara (1,6%) et Carrefour (1,5%).

Le spécialiste lituanien de la seconde main Vinted cumule également 1,5% de parts de marché (12e place dans le Top 20), de même que La Halle et Zalando.

Entre les années 2000 et aujourd’hui, de grands bouleversements ont eu lieu. En 2010, « Decathlon prenait la place d’enseigne leader du marché » même si c’est « Intersport qui aura enregistré la plus phénoménale ascension de ces quinze dernières années ».

La vente par correspondance (3 Suisses, La Redoute) a ensuite décliné, laissant la place nette à des plateformes « plus agiles » tels Amazon, Shein et Vinted.

En 2024, la part des acteurs internationaux dans le « top 20 » des enseignes s’est accentuée, passant d’un seul acteur international (C&A) en 2000, à sept aujourd’hui (H&M, Amazon, Zara, Vinted, Zalando, Nike, Primark).

L’institut note que « contre vents et marées », neuf acteurs « ont traversé ce quart de siècle » et se sont maintenus dans le « top 20 »: Decathlon, Kiabi, Gémo, La Halle, Galeries Lafayette, Carrefour, Leclerc, Auchan et Printemps.

D’ici dix ans, projette Kantar, « la présence des acteurs internationaux » devrait se renforcer, les enseignes alimentaires « devraient continuer de perdre du terrain si elles ne parviennent pas à réinventer leur modèle » et « la bataille des acteurs du sport s’annonce rude », avec des concentrations, des expansions de parcs de magasins, etc.

A noter également qu’il est peu probable « que des marques éthiques, responsables intègrent le Top 20 d’ici dix ans ». Mais le « marché de la seconde main devrait s’étoffer et intégrer le Top 10 », conclut Kantar.

ola/jbo/clc

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !