Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Mont Fuji : la bâche anti-touristes vandalisée bientôt remplacée

Posté le par AFP

Les autorités de la ville japonaise de Fujikawaguchiko ont promis jeudi de remplacer d’ici l’été une bâche dissimulant le mont Fuji, pour dissuader les touristes de venir en masse prendre des photos, qui avait été endommagée, ont annoncé jeudi des médias locaux.

La municipalité de cette ville réputée sur les réseaux sociaux pour la vue qu’elle offre sur le Mont Fuji avaient installé la semaine dernière cette barrière, pour répondre aux demandes des habitants qui se plaignaient des hordes de visiteurs indisciplinés et des déchets qu’ils laissaient derrière eux.

Au moins dix petits trous ont été percés mardi dans le filet noir, haut de 2,5 mètres et large de 20 mètres, dressé devant une épicerie disposant d’une vue panoramique sur le Mont Fuji.

Une nouvelle bâche sera installée, faite d’un matériau plus solide, « le plus vite possible », avant les vacances d’été, a promis le maire de Fujikawaguchiko, Hideyuki Watanabe, dans des propos rapportés par le quotidien Asahi Shimbun.

Le Japon enregistre un nombre record de touristes étrangers. Trois millions de personnes sont venues visiter le pays en mars, un chiffre alors inédit.

Ce flux de voyageurs ne fait pas l’unanimité, au Japon comme dans d’autres sites touristiques internationaux. Venise, par exemple, expérimente actuellement l’entrée payante à son centre ville pour les visiteurs qui viennent y passer la journée.

A Kyoto, l’ancienne capitale du Japon, les touristes sont accusés d’importuner les fameuses geishas, qui déambulent en costume traditionnel, dans la ville.

Quant au Mont Fuji, les randonneurs qui souhaiteront emprunter cet été le chemin le plus populaire pour parvenir au sommet devront payer 2.000 yens (11,80 euros) par personne. Et les entrées seront limitées à 4.000 par jour pour éviter une foule trop importante.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !