Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Nouvelles enquêtes pour corruption sur le cosmodrome russe

Posté le par AFP

La justice russe a annoncé jeudi l’ouverture de nouvelles enquêtes pour fraude sur le chantier du cosmodrome de Vostotchny, censé incarner le renouveau de l’industrie spatiale russe mais terni par d’innombrables scandales de corruption.

Selon un communiqué du Comité d’enquête, de faux « contrats de location d’équipement spéciaux » établis entre octobre 2018 et mai 2019 ont provoqué la disparition de 240 millions de roubles (3,4 millions d’euros) du budget fédéral russe.

Le Comité d’enquête n’a pas précisé si des arrestations avaient eu lieu, disant seulement que des enquêtes sont en cours et que les faux contrats avaient été établis au nom de la République russe du Tatarstan.

Située en Extrême-Orient, près de la frontière avec la Chine, la base de lancement de Vostotchny est appelée, à terme, à remplacer celle de Baïkonour, datant de l’époque soviétique et que Moscou loue au Kazakhstan depuis la chute de l’URSS en 1991.

Avec plusieurs années de retards, le premier lancement y a eu lieu en avril 2016 et quatre seulement ont suivi, dont un échec. Et malgré ses ambitions, le cosmodrome de Vostotchny est devenu un symbole des dysfonctionnements du secteur spatial russe.

Des dizaines d’affaires judiciaires ont été ouvertes, le président russe Vladimir Poutine s’en étant plaint à plusieurs reprises. Selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, le gouvernement a alloué 91 milliards de roubles à la construction du cosmodrome, dont 11 milliards ont été détournés.

En 2018, quatre responsables d’une entreprise impliquée dans le chantier ont été condamnés à des peines allant de quatre ans et demi à huit ans de prison pour des détournements estimés à 1,3 milliard de roubles.

Deux chantiers sont encore en cours: la construction d’un second pas de tir prévu pour les lanceurs lourds Angara et l’achèvement de la première aire de lancement pour les fusées de nouvelle génération « Soyouz 2 ».

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !