Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Pétrolier iranien en feu: plus d’espoir de retrouver des survivants (Téhéran)

Posté le par

Il n’y a plus d’espoir de retrouver des survivants parmi les membres d’équipage du pétrolier iranien en feu depuis une semaine en mer de Chine, a dit à la TV d’Etat le porte-parole de l’équipe de secours mise en place par l’Iran.

Le tanker comptait à son bord 32 membres d’équipage –30 Iraniens et deux Bangladais. Trois corps ont été retrouvés.

« Les membres d’équipage du navire été tués au cours de la première heure après l’accident à cause de la puissance de l’explosion et des émanations de gaz », a déclaré le porte-parole Mohammad Rastad.

« Il n’y a aucun espoir de retrouver des survivants (…). Les deux tiers du pétrolier ont coulé, le feu s’est propagé et entoure totalement le navire et on ne peut plus s’en approcher », a-t-il ajouté.

Le tanker Sanchi, avec 136.000 tonnes d’hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu le 6 janvier suite à sa collision avec un navire de fret chinois. L’accident s’est produit à environ 300 kilomètres à l’est de la ville chinoise de Shanghai.

Il avait dérivé après l’accident pour entrer dans les eaux japonaises.

Le pétrolier, battant pavillon panaméen, appartient à la National Iranian Tanker Company (NITC), l’opérateur administrant la flotte de navires pétroliers de l’Iran. Il acheminait des produits à la firme sud-coréenne Hanwha Total.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !