Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Pour échapper à l’interdiction TikTok pourrait devenir indépendante (conseiller Maison Blanche)

Posté le par AFP

TikTok, le réseau social qui fait un tabac auprès des jeunes mais dont les liens avec la Chine inquiètent Washington, pourrait devenir une entreprise indépendante de sa maison-mère chinoise pour échapper au risque d’interdiction, a expliqué jeudi un conseiller de Donald Trump.

« Nous n’avons pas pris de décision finale, mais comme cela a été rapporté ici et là, je pense que TikTok va quitter la holding qui est chinoise (ByteDance Ndlr) et opérer comme entreprise indépendante », a déclaré Larry Kudlow, le conseiller économique de Donald Trump, sur CNBC.

Il n’a pas voulu dire si quelqu’un était sur les rangs pour éventuellement racheter TikTok à la maison-mère, mais a-t-il ajouté: « Ce serait une bien meilleure solution que l’interdiction ou de les repousser », a-t-il ajouté.

TikTok, plébiscitée par les plus jeunes grâce à ses vidéos autour de l’humour, de la danse et de la musique, appartient au groupe chinois ByteDance et compte près de 1 milliard d’utilisateurs.

Le président américain Donald Trump avait affirmé la semaine dernière qu’il étudiait la possibilité de bannir l’application TikTok, en raison de soupçons d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois.

La plateforme a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine, où sa maison-mère possède une application similaire, sous un autre nom. Elle a toujours nié partager des données avec les autorités chinoises et assuré ne pas avoir l’intention d’accepter de telles requêtes.

Les conseillers de M. Trump ne sont pas forcément sur la même longueur d’onde. Dimanche, Peter Navarro, conseiller de Donald Trump pour le commerce et farouche ennemi de la Chine, avait dit attendre du président américain Donald Trump une « action forte » à l’encontre de TikTok mais aussi WeChat.

Il avait accusé ces deux applications d’envoyer toutes les données « vers des serveurs en Chine, directement chez les militaires chinois, le Parti communiste chinois, et les agences (officielles) qui veulent voler notre propriété intellectuelle ».

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !