Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Rejets toxiques: la CGT veut une « fiche d’exposition » pour les salariés de Sanofi

Posté le par

La CGT a réclamé jeudi une « fiche d’exposition » aux rejets toxiques pour les salariés de l’usine chimique Sanofi de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), dont la production a été suspendue lundi pour cause d’émissions hors norme de tels rejets.

Ce type de « fiche d’exposition » doit être délivré « à la totalité des personnes ayant travaillé sur le site » du groupe pharmaceutique et assorti d' »un suivi médical spécifique pour toutes ces personnes », exige le syndicat, qui souhaite dans un communiqué que la même procédure soit aussi appliquée aux « riverains » de l’usine.

La CGT demande également des « investissements » dans l’usine pour que la production « redémarre, le plus rapidement possible, dans des conditions de santé et de sécurité maximum pour les salariés et les riverains ».

Pour le syndicat, le groupe Sanofi doit mettre en place « un grand plan +rejets toxiques+ sur tous ses sites, afin d’avoir la certitude que de telles situations n’apparaîtront pas ailleurs dans les mois ou années à venir ». « Ce plan devra être conduit par les futurs CSE (ndlr: comité social et économique), les associations de protection de l’environnement et les services de l’État », estime la CGT.

Sanofi avait annoncé lundi l’arrêt immédiat de la production de son usine chimique de Mourenx, qui produit le médicament antiépileptique Dépakine, après la révélation par l’association France nature environnement (FNE) d’émissions hors norme de rejets toxiques, avec des dépassements « de 90.000 fois et 190.000 fois la norme » pour certains selon FNE.

L’usine, qui compte une cinquantaine de salariés, ne pourra pas rouvrir tant qu’elle ne sera pas en conformité en matière de rejets toxiques, avait indiqué mardi le gouvernement.

Selon l’association FNE, le site de Mourenx émettait cinq composés organiques volatils (bromopropane, toluène, isopropanol, valéronitrile et propène) dans l’air, à des taux 7.000 fois supérieurs à la norme autorisée.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !