Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Réseaux sociaux: TikTok et Triller se disputent un brevet

Posté le par AFP

TikTok et sa maison mère chinoise ByteDance ont lancé une contre-attaque face à l’application mobile Triller, un rival de moindre taille qui a porté plainte en juillet devant un tribunal texan pour violation de brevet.

Le réseau social très populaire pour ses vidéos courtes, parodiques et musicales, est déjà engagé dans un bras de fer au sommet avec l’administration Trump, qui menace de l’interdire des Etats-Unis s’il ne passe pas sous contrôle américain d’ici le 12 novembre.

Face aux accusations de Triller, les avocats de ByteDance nient toute violation et appellent à une résolution de la « controverse » pour « déterminer les droits respectifs des parties sur le brevet 429 », dans la plainte déposée mercredi auprès d’un tribunal de San Francisco.

Car d’ici la résolution, « le nuage d’accusations de Triller, y compris que les produits de TikTok violent le brevet 429, pèse sur ByteDance », se défend le groupe.

Le brevet concerne un outil de création de vidéos musicales synchronisées avec une bande-son.

TikTok compte 100 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis, et 700 millions en tout dans le monde.

La plateforme Triller, lancée en 2015, revendique pour sa part 65 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde. Elle discute actuellement avec plusieurs sociétés déjà présentes en Bourse d’une éventuelle entrée à Wall Street.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !