Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Rocher Mistral: des habitants attaquent le parc à thème provençal en justice

Posté le par AFP

Fustigeant des nuisances sonores et la circulation « massive » de véhicules, des habitants de La Barben (Bouches-du-Rhône) ont assigné mardi en justice le parc à thème Rocher Mistral, sorte de « Puy du Fou provençal » ouvert cet été.

L’endroit « bucolique » et qui respirait « la quiétude » s’est transformé en « cauchemar » depuis le 1er juillet: les voisins du château Rocher Mistral vivent dans une « discothèque à ciel ouvert », a dénoncé mardi l’avocat des requérants, Me Jean-Marc Descoubès.

Deux familles, l’une propriétaire de sept maisons qu’elle a mises en location et une autre habitant La Barben, petit village de quelque 800 habitants situé près de Salon-de-Provence, ont attaqué la SAS Rocher Mistral en référé devant le tribunal judiciaire d’Aix-en-Provence.

Elles lui demandent de suspendre les activités musicales du parc, de même que l’utilisation du parking attenant et enfin l’exploitation du jardin potager en attendant que les études d’impact requises soient fournies et les travaux de mise en conformité exécutés.

Dans leur assignation, les requérants reprochent en effet à l’entrepreneur Vianney d’Alençon, qui avait racheté le château de la Barben le 30 décembre 2019, d’avoir effectué des travaux d’aménagement pendant un an sans autorisation.

Ces travaux avaient débuté alors qu’un arrêté préfectoral de juillet 2020 demandait de fournir une étude d’impact sonore vis-à-vis des riverains, une évaluation du trafic routier induit par le parc, ou encore la quantification des impacts du projet sur la biodiversité. Le promoteur du parc s’était également vu refuser par arrêté municipal ces aménagements situés pour certains sur un site classé monument historique, mais également faute d’étude d’impact.

« On énonce des énormités qui ne correspondent en rien à la réalité », a plaidé l’avocat de la SAS, Me Alexis Chabert, selon qui les requérants « n’avaient pas d’intérêt à agir » puisque, n’habitant pas sur les lieux, ils ne subissaient pas les supposées nuisances sonores, contrairement à leurs locataires.

« Les nuisances sonores sont à un niveau parfaitement acceptable », a insisté Me Chabert, indiquant qu’un huissier était venu la veille du procès pour procéder à des mesures acoustiques, dont les résultats seront rendus sous une « dizaine de jours ».

Le tribunal rendra sa décision dans cette procédure dite « d’urgence » le 12 octobre.

Avec ses sept spectacles quotidiens, son marché provençal et ses deux restaurants, Rocher Mistral, baptisé en hommage au poète et prix Nobel de littérature Frédéric Mistral, espère attirer 150.000 spectateurs dès 2021, avec environ 400 emplois directs et indirects à la clé, selon ses promoteurs.

Ce projet, qui a nécessité 30 millions d’euros d’investissements, a reçu le soutien financier de la région et du département, à hauteur de sept millions d’euros. Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, Martine Vassal (LR) avait défendu ce « Puy du Fou de Provence » lors de sa campagne pour la mairie de Marseille en 2020.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !