Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Slovaquie: le régulateur émet des doute sur le vaccin Spoutnik livré dans son pays

Posté le par AFP

Le régulateur slovaque des médicaments a déclaré jeudi qu’il n’était pas en mesure de déterminer la sécurité d’un lot du vaccin russe Spoutnik V, livré en mars, et exprimé des doutes sur sa composition, la Russie rejetant les accusations et évoquant un « fake news ».

Pays de l’Union européenne de 5,4 millions d’habitants, la Slovaquie se bat contre l’un des taux de mortalité par le Covid-19 les plus élevés au monde.

L’ancien Premier ministre Igor Matovic a été contraint de démissionner la semaine dernière au milieu d’un scandale lié à son achat hâtif de deux millions de doses de Spoutnik V, alors que ce vaccin n’a toujours pas reçu le feu vert de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

« Les lots du vaccin (Spoutnik V) utilisés dans les tests précliniques et les études cliniques publiées dans le journal Lancet n’ont pas les mêmes caractéristiques et propriétés que ceux importés en Slovaquie », a indiqué l’Institut national de contrôle des médicaments (SUKL), dans un communiqué envoyé à l’AFP.

« Seul son nom le rattache aux vaccins Spoutnik V utilisés dans une quarantaine de pays à travers le monde », selon SUKL.

« Sur la base des seuls tests de laboratoire, il n’est pas possible de conclure à l’efficacité et à la sécurité pour l’homme » du lot envoyé en Slovaquie, a déclaré l’Institut, ajoutant que le fabricant du vaccin n’avait pas répondu à la demande répétée de fournir des données sur la composition des 200.000 premières doses importées.

– « Contrôle qualité rigoureux » –

En février, Lancet avait indiqué que le Spoutnik V était efficace à 91,6%, levant les doutes sur sa fiabilité. Le vaccin est notamment utilisé en Russie et en Hongrie.

La Russie a immédiatement rejeté les accusations de l’institut slovaque.

« Tous les lots de Spoutnik V sont de la même qualité et sont soumis à un contrôle qualité rigoureux à l’Institut Gamaleïa », a souligné le producteur sur Twitter, « SUKL a lancé une campagne de désinformation contre #SpoutnikV et prévoit de nouvelles provocations ».

La déclaration de SUKL « selon laquelle le lot de Spoutnik V livré en Slovaquie n’a pas les mêmes caractéristiques que le vaccin décrit dans The Lancet est un fake news », a-t-il ajouté, accusant l’institut slovaque « d’un acte de sabotage ».

Selon la partie russe, SUKL a testé le vaccin dans un laboratoire ne faisant pas partie d’un réseau européen de laboratoires agréés.

Le producteur russe a réclamé que les échantillons soient testés dans un laboratoire agréé et indiqué avoir réclamé à la Slovaquie la restitution des vaccins afin qu’ils puissent être utilisés dans d’autres pays.

M. Matovic, qui est resté au gouvernement en tant que vice-Premier ministre, s’est rendu jeudi à Moscou pour des entretiens sur Spoutnik V. Il a affirmé sur Facebook que « des efforts systématiques sont toujours déployés pour empêcher l’utilisation » du vaccin en Slovaquie.

« FÉLICITATIONS, IDIOTS! Vous avez pris la santé de millions de personnes en Slovaquie en otage », a-t-il lancé sur Facebook, fustigeant les opposants à ce vaccin.

Spoutnik V a semé la division entre les anciens pays du bloc de l’Est autrefois dépendants de Moscou, certains le considérant comme un don du ciel, d’autres comme un outil de propagande du Kremlin.

L’Allemagne a annoncé jeudi vouloir discuter avec Moscou de possibles livraisons du vaccin, sans attendre le feu vert de l’UE.

1.576 nouvelles infections, portant le total à 368.470 cas, ont été enregistrées en Slovaquie jeudi. 10.322 personnes sont mortes du Covid depuis le début de la pandémie, dont 79 au cours des dernières 24 heures.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !