Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

« Talents » invités à l’Elysée, salon VivaTech… Macron ouvre une séquence sur l’IA

Posté le par AFP

Emmanuel Macron participera mardi à un sommet sur l’intelligence artificielle et réunira à l’Elysée les « talents » du secteur, avant de se rendre mercredi au salon VivaTech, avec l’objectif de « faire de Paris une place incontournable de l’IA » dans le monde, a affirmé lundi la présidence.

Le président de la République dédiera très largement ces deux jours à cette « technologie extrêmement stratégique, qui pose beaucoup de questions mais représente un réservoir important de croissance », a détaillé le Palais de l’Elysée.

Dans la lignée du sommet Choose France organisé ces derniers jours à Versailles pour attirer les grands investisseurs étrangers, le chef de l’Etat participera mardi après-midi, en visioconférence, à la clôture de l’édition 2024 du sommet de l’Intelligence artificielle, organisé à Séoul. Après le Royaume-Uni en 2023 et la Corée du Sud, la France organisera en février 2025 la prochaine édition de ce sommet.

Le président réunira dans la foulée à l’Elysée les « talents » du secteur pour plusieurs tables rondes, comme Eric Schmidt, ancien PDG de Google, ou encore Yann Le Cun, vice-président de Meta.

M. Macron fixera ensuite dans un discours les « orientations pour aller encore plus loin » en matière d’intelligence artificielle et faire de Paris « une puissance de l’IA », selon l’Elysée. Au coeur de cette allocution, des annonces qui s’articuleront autour des recommandations d’un comité d’experts sur l’IA générative, qui avait rendu son rapport à l’exécutif à la mi-mars.

Ce dernier recommandait notamment à la France de lancer un plan de sensibilisation de la Nation, ou encore d’investir cinq milliards d’euros par an sur cinq ans pour faire jeu égal avec les Etats-Unis et la Chine.

Le président de la République devrait également annoncer le lancement de plusieurs groupes de travail pour préparer l’ordre du jour du sommet sur l’IA organisé par Paris en 2025, avec notamment pour objectif « d’asseoir les modalités d’une gouvernance mondiale et cadrée de l’IA », a expliqué l’Elysée lundi.

La France entend notamment se distinguer du Royaume-Uni, l’un des leaders du secteur, en ne limitant pas le débat sur l’IA aux « risques existentiels de cette technologie », a détaillé la présidence. « Il y a d’autres enjeux plus urgents et concrets sur le déploiement de l’IA et son utilisation pour le bien commun », a-t-on encore précisé à la veille de ces annonces présidentielles.

Le chef de l’Etat poursuivra cette séquence dédiée mercredi après-midi par une déambulation au salon VivaTech, plus grand événement européen sur les nouvelles technologies, qui a lieu de mercredi à samedi à Paris et consacrera très largement sa 8e édition à l’intelligence artificielle.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !