Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Thales lance la production de la future radio de l’armée française

Posté le par

Thales a inauguré mardi la ligne de production de la future radio à haut débit de l’armée française, qui permet de connaître en temps réel la situation des forces engagées sur un champ de bataille, a annoncé le groupe

Ce système de radio-logiciel baptisé Contact marque l’avènement du « combat collaboratif » où la transmission de données en temps réel devient la pierre angulaire des opérations.

Passé en 2012, le contrat prévoit la livraison par le groupe de défense et de technologie de 25.000 postes et la fourniture de soutien pendant dix ans pour un montant total de 1,06 milliard d’euros.

La première mise en service du système est prévue en 2021.

« Il s’agit d’un programme interarmes qui équipera à la fois des véhicules terrestres, des fantassins, les hélicoptères, les avions et à terme les bateaux », a expliqué à l’AFP Hervé Derrey, directeur général adjoint, chargé des systèmes d’information et communications sécurisées chez Thales.

Contact permet également de communiquer au sein d’une coalition internationale.

« C’est vraiment la brique de communication essentielle au programme Scorpion (de renouvellement des capacités de combat terrestre, ndlr) », a-t-il ajouté. « L’enjeu est que l’information reçue par les différents capteurs électroniques ou optiques d’un véhicule soit partagée avec les autres véhicules Scorpion de façon à avoir une situation tactique la plus précise possible et de façon quasi-instantanée ».

Par exemple, si les capteurs d’un blindé alertent sur le fait que le véhicule est visé par un laser, « cette information va être corrélée par les capteurs des autres véhicules qui vont déterminer avec précision la position du véhicule qui le prend pour cible et calculer automatiquement la riposte à apporter », a détaillé M. Derrey.

Ce programme va être une « contribution majeure » du Rafale F4, la prochaine génération de l’avion de combat français et, à plus long terme, servira à développer la « bulle de communication » qui sera au centre du Système de combat aérien futur (SCAF), projet porté par la France, l’Allemagne et l’Espagne.

Thales a déjà conclu un contrat avec la Belgique pour ce système et espère connaître le même succès à l’export que pour la précédente génération de radios, vendue dans 40 pays.

La ligne de production, inaugurée mardi par le PDG de Thales Patrice Caine et le délégué général pour l’Armement Joël Barre, est située dans l’usine du groupe à Cholet (Maine-et-Loire).

mra/sw/jug/az

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !