Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Un diplomate affirme que 68 pèlerins indiens sont morts pendant le hajj

Posté le par AFP

Un diplomate a affirmé mercredi à l’AFP que 68 ressortissants indiens figuraient parmi les centaines de fidèles décédés durant le hajj, le grand pèlerinage musulman à La Mecque, en Arabie saoudite, qui s’est déroulé cette année sous une chaleur accablante.

« Nous avons confirmé environ 68 décès (…) Certains sont dus à des causes naturelles, nous avons eu de nombreux pèlerins âgés. D’autres sont dus aux conditions météorologiques, c’est ce que nous supposons », a déclaré ce diplomate d’un pays asiatique en Arabie saoudite, sous couvert d’anonymat.

Mardi, deux diplomates arabes avaient annoncé la mort de 323 Egyptiens et 60 Jordaniens. La plupart des décès sont liés à la chaleur, avait précisé l’un d’entre eux.

Ce rite annuel, l’un des plus grands rassemblements religieux au monde, s’est déroulé cette année encore en plein été dans l’une des régions les plus chaudes de la planète.

L’Indonésie, l’Iran, le Sénégal, la Tunisie et le Kurdistan irakien ont également signalé des décès, sans en préciser la cause pour la plupart.

Les chiffres des morts indiens portent à 645 le nombre total de décès durant le hajj, selon un bilan établi par l’AFP à partir des chiffres annoncés par les différents pays.

L’année dernière, plus de 200 pèlerins avaient péri, la plupart d’Indonésie.

Les autorités saoudiennes ont affirmé avoir soigné plus de 2.700 pèlerins souffrant de stress thermique durant la seule journée de dimanche, mais n’ont pas fourni d’informations sur les décès.

Le diplomate ayant annoncé le nombre d’Indiens décédés a évoqué également un certain nombre de disparus, sans fournir de détails.

« Cela arrive chaque année (…) Nous ne pouvons pas dire que ce chiffre soit anormalement élevé cette année », a-t-il déclaré.

« C’est un peu similaire à l’année dernière mais nous en saurons plus dans les prochains jours », a-t-il ajouté.

Plus de 1,8 million de musulmans ont participé au hajj cette année, dont 1,6 million venus de l’étranger, selon les autorités saoudiennes.

Le pèlerinage, qui se déroule sur plusieurs jours dans l’ouest du royaume désertique, subit de plus en plus les effets du changement climatique, a averti une étude saoudienne publiée en mai selon laquelle les températures sur les sites où se déroulent les rituels augmentent de 0,4 degré Celsius tous les dix ans.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !