Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Un groupement hospitalier des Hauts-de-France victime d’une cyberattaque

Posté le par AFP

Un groupement d’établissements hospitaliers situés dans les Hauts-de-France a été victime d’une cyberattaque, a-t-on appris vendredi auprès de la direction de la Fondation Hopale qui a décidé de ne pas ouvrir son centre de vaccination de Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) ce week-end.

Il n’y aurait pas, à ce stade des connaissances, de « pertes » de données pour les patients ni pour les salariés, a indiqué la direction à l’AFP, soulignant avoir des « systèmes très sécurisés, comme ce sont des données de santé » sensibles.

Les services de la Fondation Hopale, qui gère une quinzaine établissements privés à but non lucratif, se sont rendu compte lundi matin d’une « intrusion » dans leur système d’information qui n’a pas entraîné de quelconque déprogrammation d’opérations ou de rendez-vous.

La fondation a néanmoins décidé rapidement « d’anticiper » et de ne pas ouvrir son centre de vaccination à Berck-sur-Mer samedi, dimanche et lundi, le temps « d’abord de voir comment cela évolue ».

Les créneaux n’avaient pas encore été ouverts pour ces jours-là, il n’y a donc pas d’annulations et le centre, ouvert en semaine et qui vaccine en moyenne 250 personnes par jour, rouvrira mardi.

Les « seules » conséquences seraient des problèmes d’accès aux boîtes mails et aux disques partagés.

Les experts sollicités continuent de travailler sur l’origine et les conséquences de la cyberattaque.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !