Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Venezuela : Caracas et plusieurs régions affectées par une panne d’électricité

Posté le par

La capitale Caracas et de nombreuses régions du Venezuela étaient affectées lundi en fin d’après-midi par une nouvelle panne d’électricité, selon l’AFP et des témoignages de Vénézuéliens postés sur les réseaux sociaux.

La panne de courant a commencé à Caracas à 20H41 GMT, a constaté l’AFP. En province, elle touchait au moins la moitié des 23 Etats vénézuéliens, selon des utilisateurs de Twitter.

Dans l’immédiat, la société nationale de production d’électricité Corpoelec n’avait pas réagi.

Un premier « blackout » avait plongé la totalité du Venezuela dans le noir début mars, puis un deuxième s’était produit à la fin de ce même mois, paralysant, là aussi, ce pays pendant une semaine.

La distribution d’eau – qui fonctionne grâce au réseau électrique – avait alors été interrompue.

Le gouvernement de Nicolas Maduro avait attribué ces pannes à des « attaques terroristes » fomentées par l’opposition et les Etats-Unis contre la centrale hydroélectrique de Guri (sud), qui fournit 80% de l’électricité au Venezuela.

La province vénézuélienne est aujourd’hui régulièrement touchée par des pannes de courant, mais la capitale est d’ordinaire épargnée.

« Je suis indignée. Les réparations nécessaires n’ont pas été effectuées. C’est toujours la même chose. Et peut-être que cette panne-ci va être pire que les précédentes », a déclaré à l’AFP Eurimar Guere, une habitante de Caracas.

L’opposition vénézuélienne et son chef de file Juan Guaido mettent les pannes de courant sur le compte de l' »incurie » et de la « corruption » au sein du gouvernement de Nicolas Maduro.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 Agence France-Presse. »

Posté le par


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !