Logo ETI Quitter la lecture facile
Visuel AFP

AFP

Volkswagen annonce une voiture électrique à environ 20.000 euros pour 2027

Posté le par AFP

Le géant automobile allemand Volkswagen a annoncé mardi la présentation en 2027 d’un modèle de voiture électrique autour de 20.000 euros, qui devrait être fabriqué en Europe et positionner le groupe dans la course à l’électrique grand public.

Le constructeur veut assumer une « responsabilité sociale » en lançant un « projet de mobilité électrique d’entrée de gamme issu d’Europe pour l’Europe », a commenté Oliver Blume, PDG de Volkswagen cité dans un communiqué.

Cette annonce écarte l’option d’un partenariat avec un autre constructeur pour optimiser les coûts, comme il en fut un temps question avec le concurrent français Renault.

Le patron du groupe français, Luca de Meo avait annoncé mi-mai que les discussions préliminaires avec Volkswagen pour une coopération pour l’électrique d’entrée de gamme avait pris fin.

Volkswagen, qui n’a pas précisé la date de commercialisation de cette future voiture, arrive en retard sur ce segment par rapport à ses concurrents européens et chinois.

Renault continue seul de travailler sur son projet de Twingo à moins de 20.000 euros, dont la commercialisation est prévue dès 2026. De son côté, Citroën, du groupe Stellantis, a annoncé une petite voiture à moins de 20.000 euros pour 2025.

Volkswagen a également précisé le portefeuille de véhicules électriques annoncé l’an dernier pour moins de 25.000 euros, dont l’ID.2, et qui doivent être présentés en 2025.

Il s’agira de deux voitures compactes, l’une de VW, l’autre chez CUPRA, ainsi que de deux petits SUV, l’un de VW, l’autre chez le tchèque Skoda, autant de marques appartenant au groupe.

Ces quatres véhicules seront construits en Espagne.

Les voitures électriques ont conquis en quelques années 14,6% des parts du marché européen en 2023. Mais ils restent cantonnés aux segments supérieurs par leur prix à l’achat, à partir de 35.000 ou 40.000 euros pour des modèles comme la VW ID.3 ou la Tesla Model 3.

Les constructeurs automobiles sont sous pression pour commercialiser des modèles d’entrée de gamme, poussés par la concurrence chinoise, l’horizon 2035 en vue, quand les ventes de voitures à moteur à combustion seront interdites au sein de l’Union européenne.

Problème pour Volkswagen, le manque de rentabilité de ses modèles électriques, dont le développement reste encore largement financé par ses ventes de voitures traditionnelles.

Pour faire des économies d’échelles, le groupe compte sur une nouvelle plateforme de composants commune à plusieurs modèle appelée MEB+, sur laquelle seront assemblés les futurs modèles.

Volkswagen a également déjà annoncé la sortie d’un modèle électrique autour des 20.000 euros à destination des clients chinois, sans fixer de date, grâce à un objectif de réduction des coûts de 40% d’ici 2026, pour rester compétitif sur ce marché capital où il est distancé par la concurrence locale.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2024 Agence France-Presse. »

Posté le par AFP


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !