#

A Z 1 construction

A Z 1 construction dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


A Z 1 construction dans les livres blancs


A Z 1 construction dans les conférences en ligne


A Z 1 construction dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2002
  • |
  • Réf : C2500

La construction métallique

), qui constituent la norme expérimentale française de construction métallique XP P 22-311-1/A1 ( Construction... rassemblées dans un recueil de l’Afnor ( Bâtiment et Génie Civil - Construction Métallique, Tome 1... La construction métallique dispose dans le BTP d’une « ancienneté » que certains interprètent... à comparer les filières de construction entre elles. On s’aperçoit alors que la construction métallique...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mai 2009
  • |
  • Réf : C2517

Construction mince

 » associées aux conséquences d'une ruine, définies comme suit (NF EN 1993-1-3) : classe de construction... « larges »  : plaques nervurées et plateaux (figure  1 ). Ces profils sont utilisés comme coffrage... jusqu'à 2 000 mm. Dans la pratique courante, les produits larges sont réalisés en épaisseurs de 0,5 à 1... ,5 mm ; les produits longs le sont en épaisseurs de 1,5 à 4 mm. Les limites d'élasticité du matériau...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2008
  • |
  • Réf : COR402

Pierres de construction

. Cet article recense tout d’abord les diverses roches utilisées dans la construction, avec leurs domaines d... 'intéresser seulement la pierre, cette altération concerne l'ensemble des matériaux de construction. Compte tenu... . Ce dossier, après une étude succincte des diverses roches utilisées dans la construction... Il est à mentionner que le document  Pierres de construction- Utilisation, études et diagnostics [COR 404] « Pierres...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • Réf : 1244

Du besoin à la spécification : cas d’étude

L’objectif majeur de l’ingénieur en conception est d’obtenir une définition exhaustive et objective du besoin client et de construire sur la base de ce besoin une analyse jusqu’à une planification détaillée et une implantation en composant.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (Comment, Quoi, Qui, Combien, Où, Quand, Pourquoi, ou CQQCOQP) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires par la méthode du FAST ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 20 juil. 2015
  • |
  • Réf : 1401

Le Lean appliqué à la construction

Le Lean appliqué à la construction n’est pas uniquement une série d’outils novateurs dans l’optimisation de la gestion de projet, c’est surtout une série de principes basés sur la recherche de valeur et la chasse au gaspillage. Issue de l’industrie et en particulier de la société Toyota, son cœur réside dans la suppression du superflu pour atteindre un outil de production « sans gras » (Lean en anglais). De plus, la méthode Lean est une méthode d’amélioration continue, comme la roue de Deming, qui apprend à chaque étape de l’analyse pour améliorer peu à peu la gestion de projet sans limite d’optimisation du triptyque : coût/délai/qualité.

La méthode Lean pour la construction répond au constat que 25 % du coût global de construction dépensés sont dus à des gaspillages et à l’emploi mal optimisé des ressources techniques et humaines. Sans compter les dépenses engagées à cause d’une communication inefficace entre la fin de la conception et l’exécution. Ces difficultés sont accentuées par la non-compatibilité des outils informatiques utilisés entre la phase conception et le chantier.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 06 mars 2015
  • |
  • Réf : 1413

Validation de la robustesse d’une méthode analytique par plan d’expériences

La robustesse d’une méthode d’analyse est une mesure de sa capacité à supporter sans conséquence de petites variations des paramètres internes à la méthode (pH, débit…). Il s’agit de variations de l’ordre de grandeur de celles qui pourraient se produire lors de la mise en application de la méthode en conditions normales d’usage. La robustesse permet donc d’évaluer la fiabilité d’une méthode dans ses conditions d’usage de routine.

Plusieurs guides de référence sont mis à la disposition des qualiticiens pour la validation de méthodes analytiques. Les travaux de la Commission d’harmonisation internationale (ICH pour International Conference Harmonisation) avec le guide Q2 (R1) constituent un des documents de référence en la matière. Notons que si la validation de la robustesse n’est pas listée dans les critères obligatoires définis par l’ICH pour la validation d’une méthode analytique, il est notoire que l’étude de la robustesse doit être considérée à une étape appropriée du développement de la procédure d’analyse.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !