#

KktT5SRrkZaMIc2AOd7ApEc9lvx73Gh23JFq3lLGadUpjcAgBJTjHiOhSEADjAe2

KktT5SRrkZaMIc2AOd7ApEc9lvx73Gh23JFq3lLGadUpjcAgBJTjHiOhSEADjAe2 dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


KktT5SRrkZaMIc2AOd7ApEc9lvx73Gh23JFq3lLGadUpjcAgBJTjHiOhSEADjAe2 dans les livres blancs


KktT5SRrkZaMIc2AOd7ApEc9lvx73Gh23JFq3lLGadUpjcAgBJTjHiOhSEADjAe2 dans les conférences en ligne


KktT5SRrkZaMIc2AOd7ApEc9lvx73Gh23JFq3lLGadUpjcAgBJTjHiOhSEADjAe2 dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2014
  • |
  • Réf : C249

Conception et dimensionnement parasismiques des ponts selon l’EC8-2

par les Eurocodes : EC0 pour les bases de calcul ; EC1 pour les charges ; EC2, EC3, EC4 et EC5... développés dans la suite de l’article (cf. §  2.3 ) ont pour objectif de déterminer la réponse de l’ouvrage... des différentes méthodes d’analyse (cf. §  2.3 ). Conception basée sur les principes d’isolation sismique et/ou... pour les matériaux utilisés habituellement en ouvrages d’art ; EC7 pour les aspects géotechniques...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2002
  • |
  • Réf : SE1050

Leçons des accidents majeurs dans l’industrie chimique

 ; la décontamination des sols et du site. La dioxine de Seveso (TCDD ou 2, 3, 7, 8 tétrachlorodibenzodioxine... des opérations, on charge : 3 235 kg d’éthylène glycol ; 603 kg de xylène ; 2 000 kg de 1, 2, 4, 5... , 4, 5 TCB est de 2,7. Il y a un excès de 0,7 équivalent de soude par rapport au 1, 2, 4, 5 TCB... en l’absence d’eau : C 6 H 2 Cl 3 ONa + HCl  ® C 6 H 2 Cl 3 OH + NaCl Dans le procédé de Seveso...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2006
  • |
  • Réf : TE7579

Protocole L2TP

et sessions L2TP. Les AVPs seront abordés plus en détail dans le paragraphe  3.2.1 . Le protocole L2... . La figure  5 représente les octets qui sont rajoutés après l’en-tête L2TP pour chaque AVP. Le bit... ), standardisant le protocole L2TP. L’annexe 9 regroupe les AVPs par catégorie dans des tableaux, indique... Name qui sont définis dans l’annexe 9 . Message Start-Control-Connection-Reply (SCCRP) L2TP...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 févr. 2017
  • |
  • Réf : 0386

Comparer les différents référentiels QSE

La plupart des organismes se lancent d’abord dans une démarche qualité selon la norme ISO 9001 puis, de plus en plus souvent, cette démarche entraîne vers les questions de performance environnementale et de la santé et sécurité au travail. Interviennent alors deux autres référentiels, les normes ISO 14001 et OHSAS 18001 (puis l’ISO 45001, qui a vocation à remplacer cette dernière).

  • Quelles sont les exigences de ces trois référentiels ?
  • Quelles en sont les complémentarités ?
  • Quelles en sont les exigences communes ?
  • Comment intégrer l’ensemble des exigences des trois référentiels au sein d’un seul et même système de management pertinent et cohérent ?

Depuis l’évolution, en 2015, des principaux référentiels de systèmes de management – avec l’alignement de la structure de toutes les normes de systèmes de management régies par l’ISO – la compatibilité et l’intégration de ces systèmes dans les organismes sont grandement facilitées.

Cette fiche va vous permettre d’avoir une vision globale des exigences de ces trois référentiels en faisant apparaître les correspondances, les exigences communes et les exigences complémentaires.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 oct. 2018
  • |
  • Réf : 0527

Identifier les exigences documentaires de l’ISO 14001

Dans le chapitre 7.5 de la norme ISO 14001 version 2015, il est précisé que les informations documentées (et c’est la nouveauté de la version 2015 puisqu’on ne parle plus de procédures ou d’enregistrements, mais bien d’informations documentées, excepté dans la note du paragraphe 8.1) doivent être présentes dans le système de management environnemental. Par ailleurs, l’étendue est fonction de différents critères d’importance dans l’organisme, pour répondre aux exigences de ladite norme et pour assurer l’efficacité du SME de l’organisme si ces informations documentées sont jugées nécessaires.

Cette fiche vous présente les étapes de la mise en place et du maintien des informations documentées du SME.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mars 2013
  • |
  • Réf : 1206

L’organigramme des tâches et sa place dans le projet

Cette fiche explique comment construire un organigramme des tâches afin de regrouper de manière optimale l’ensemble des travaux à réaliser au sein d’un projet.

L’organigramme des tâches est essentiel avant de passer aux tâches fines de planification. En effet, il permet de s’assurer que toutes les actions à mener sont bien référencées et organisées en ce sens. Il est la donnée d’entrée fondamentale du planning.

Il permet également d’avoir une décomposition commune et cohérente entre les disciplines de planification et de gestion des coûts.

La création de cet organigramme aboutit à la définition de lots de travaux. C’est précisément dans la définition de ces lots de travaux que réside la difficulté mais aussi l’intérêt de ce travail de structuration de projet. Chacun des lots doit avoir une taille suffisante pour conserver une vision macroscopique du travail global à réaliser mais raisonnable pour être confié à un responsable de lot qui sera garant de la tenue des délais, du budget, de la qualité et de la conformité technique de son contenu.

Note : Il est très important de différencier l’organigramme des tâches (OT) de l’arborescence produit (ou « Product Breakdown Structure » - PBS) et de l’organigramme fonctionnel (OF, ou Organizational breakdown structure, OBS). Ce dernier représente la structure des différents niveaux de responsabilités dans le projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !