#

KWQyvA1xcaMjhhRH4RDXqRNKRFqff0sOKCkkZsfwSpBPbGwxGahlWvbNRdXb7YRc

KWQyvA1xcaMjhhRH4RDXqRNKRFqff0sOKCkkZsfwSpBPbGwxGahlWvbNRdXb7YRc dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


KWQyvA1xcaMjhhRH4RDXqRNKRFqff0sOKCkkZsfwSpBPbGwxGahlWvbNRdXb7YRc dans les livres blancs


KWQyvA1xcaMjhhRH4RDXqRNKRFqff0sOKCkkZsfwSpBPbGwxGahlWvbNRdXb7YRc dans les conférences en ligne


KWQyvA1xcaMjhhRH4RDXqRNKRFqff0sOKCkkZsfwSpBPbGwxGahlWvbNRdXb7YRc dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2015
  • |
  • Réf : BE9817

Réfrigération aux températures inférieures à 1 K

subkelvin , c'est-à-dire aux systèmes capables de refroidir un objet à des températures inférieures à 1 K...  : pour le régime visqueux : avec P 0 (Pa) pression en bout de ligne côté pompe, η (Pa · s1... dans les applications scientifiques qui ont des contraintes sévères de puissance (jusqu'à 1 mW à 100 mK... , T (K) température. On constate qu'à très basse température (< 0,1 K), la concentration de 3He...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2010
  • |
  • Réf : BM3001

Propulsion aérospatiale

du kérosène, l' I sp vaut de l'ordre de 1 500 s pour un statoréacteur à Mach 2 et 4 000 s... des grandeurs statiques, et se calcule facilement, même à Mach 10 ou davantage, avec γ  = 1,4 : où P 0... . Suivant la définition qui est utilisée, l'indice constructif de ce moteur varie entre 1,4 et 0,3 : I c  = 1... pour la deuxième moitié de son temps de fonctionnement . • Burn time (s) : 123,7 action, 111,4 web. La poussée...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 nov. 2011
  • |
  • Réf : IN142

La catalyse organométallique en phase aqueuse assistée par des charbons actifs

(à 10 % massique en eau). Ainsi, lorsque la quantité d'eau est comprise entre 0 et 0,1 g (contre 1... étant eux aussi insolubles dans la phase catalytique ( 1 ) CORNILS (B.) et HERRMANN (W.A.) - Aqueous-Phase Organometallic... (Y.) et MORTREUX (A.). - Tetrahedron Lett., TILLOY (S.), BERTROUX (F.), MORTREUX (A.) et MONFLIER... .), HAPIOT (F.), PONCHEL (A.), TILLOY (S.) et MONFLIER (E.) - * . Toutefois, le choix du couple...

Les articles Recherche et Innovation présentent des technologies en cours de développement, émergentes, qui n'ont pas encore atteint leur pleine maturité pour un développement industriel mais sont prometteuses.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 nov. 2011
  • |
  • Réf : 0414

Processus RH : développer la polycompétence

Vous devez participer, avec la DRH, à la gestion de la polycompétence et de la polyvalence des salariés pour faire face aux besoins fluctuants de l’entreprise et limiter le risque de perte brutale de compétences.

La norme ISO 9001 attend, du point de vue de la gestion des ressources humaines au Chapitre 6.2, que les compétences nécessaires à la réalisation des activités ayant une incidence sur la conformité du produit/de la prestation soient identifiées et que les entreprises mettent en œuvre les actions adéquates pour satisfaire ces besoins en compétences.

Dans le cadre de la prévention des risques liés à la compétence unique, il est vivement recommandé de développer la polycompétence et la polyvalence du personnel. Mettre en œuvre une telle démarche soulève beaucoup de questions auxquelles répond cette fiche :

  • Comment procéder, quelle méthode mettre en œuvre ?
  • Sur quelles compétences travailler ?
  • Comment définir le niveau de compétence attendu ?
  • Que faire des résultats obtenus ?

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 janv. 2013
  • |
  • Réf : 1139

Méthodes d’évaluation de la performance économique d’un projet

Durant un projet industriel, depuis le démarrage jusqu’à la mise en production (s’il s’agit d’un produit) ou à la mise à la disposition des utilisateurs (s’il s’agit d’un service), l’entreprise se préoccupe de la performance économique.

Il est toujours difficile de se faire une idée de cette performance : pour effectuer un calcul par la méthode du « prix de revient », il faut un très grand nombre de données (matières incorporées, temps opératoires, amortissement du matériel, etc.), qui ne sont disponibles uniquement quand le projet est presque terminé.

Il existe cependant des méthodes qui ont le mérite de nécessiter beaucoup moins d’information. Ces méthodes, notamment statistiques, exploitent la « mémoire » de l’entreprise, capitalisée au cours de son histoire industrielle, et permettent notamment de prévoir et de maîtriser la performance économique du projet.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1420

La méthode du profil d’exactitude

Vous êtes dans un laboratoire d’analyse physico-chimique et/ou biochimique. De toute part vous entendez qu’il faut valider les méthodes que vous développez pour que l’utilisateur final puisse avoir confiance dans les résultats que vous produisez ou que l’auditeur Cofrac ne conclut pas à une non-conformité. Car c’est avec l’introduction des systèmes d’assurance qualité dans les laboratoires, principalement les bonnes pratiques de laboratoires et l’accréditation, que l’étape de validation est devenue obligatoire.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !