#

Qh6i5oGlUySIzKgj6vkGDsGLT5hUUscdafct4AQrn3Ajp5XhWDMdt1UqkYs7sA7r

Qh6i5oGlUySIzKgj6vkGDsGLT5hUUscdafct4AQrn3Ajp5XhWDMdt1UqkYs7sA7r dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Qh6i5oGlUySIzKgj6vkGDsGLT5hUUscdafct4AQrn3Ajp5XhWDMdt1UqkYs7sA7r dans les livres blancs


Qh6i5oGlUySIzKgj6vkGDsGLT5hUUscdafct4AQrn3Ajp5XhWDMdt1UqkYs7sA7r dans les conférences en ligne


Qh6i5oGlUySIzKgj6vkGDsGLT5hUUscdafct4AQrn3Ajp5XhWDMdt1UqkYs7sA7r dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : E6419

Céramiques transparentes

composition MgO 1.5 Al 2 O 3   . ROZENBURG (K.), REIMANIS ( I .E.), KLEEBE (H.-J.), COOK (R.L.) - Chemical... polycrystalline Y 3 Al 5 O 12 (YAG) ceramics. BOULESTEIX (R.), MAÎTRE (A.), CHRÉTIEN (L.), RABINOVITCH (Y... , inférieurs à 10 –4  % (< 1 ppm vol.)  BOULESTEIX (R.), MAÎTRE (A.), BAUMARD (J.-F.), RABINOVITCH (Y... .), ZHANG (S.), FENG (Y.), TANG (Y.), LIN (H.), ZHOU (S.) - Vacuum sintering of Tb 3 Al 5 O 12 transparent...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 1991
  • |
  • Réf : K430

Enthalpie d’échauffement des solides

 300  o C [ m (Δ H 6  – Δ H 5 )] : (C 3 A): 0,070 5 (1 272 – 1 163) = 7,7 J · g –1 (C 2 S): 0,407 2 (1...  303) = 80,4 J · g –1 (C 2 S): 0,060 9 (1 544 – 1 322) = 13,5 J · g –1 (C 3 A): 0,070 5 (1... 2 (S) : 14,20 Al 2 O 3 (A) : 3,30 Fe 2 O 3 (F) : 1,00 CaO(C) : 43,60 (sous forme de Ca... entre son enthalpie à  t 4  = 1 100  o C et à t 3  = 850  o C [ m (Δ H 4  – Δ H 3 )] : CaO: 0,436 0 (993...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2015
  • |
  • Réf : K726

Procédés d'élaboration des conducteurs recouverts supraconducteurs

by PLD method. IBI (A.), FUKUSHIMA (H.), YAMADA (Y.), MIYATA (S.), KURIKI (R.), TAKAHASHI (K... .), BEASLEY (M.R.), GEBALLE (T.H.), HAMMOND (R.H.) - Deposition of in-plane textured MgO on amorphous Si3N4... planaire (FWHM) comprise entre 6,8 et 7,4° pour LMO et MgO homo-épitaxié  SELVAMANICKAM (V.), CHEN (Y... .X.) - Structural and superconducting properties of (Y,Gd)Ba2Cu3O7__ grown by MOCVD on samarium zirconate buffered...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 oct. 2011
  • |
  • Réf : 0445

Le 5S, démarche d’amélioration continue

Vous voulez vous lancer dans une démarche de qualité totale ou d’amélioration continue ? Vous ne supportez plus le désordre dans l’atelier ou dans votre classement informatique ? Vous cherchez un moyen efficace d’y parvenir ? La démarche 5S permet de mettre en place un terrain de travail fonctionnel régi par des règles simples, efficaces et participatives.

La méthodologie s’applique à tous les services de l’entreprise : entrepôt, atelier, bureaux, magasin, au sens le plus large en incluant les couloirs et allées. Elle s’applique aussi à tous les types de structure : industries, pharmacie, commerce, gares, etc.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 13 oct. 2011
  • |
  • Réf : 0446

Les « 5 Pourquoi ? », outil d’aide à la résolution de problème

Que vous soyez confronté à un problème simple ou complexe, il est important de ne pas se limiter aux causes apparentes du problème pour pouvoir proposer des solutions adaptées et pérennes. Le moyen pour y arriver est d’identifier les causes fondamentales ou causes racines du dysfonctionnement. La méthode des « 5 Pourquoi ? » est un outil simple d’utilisation pour mettre en évidences ces causes racines rapidement.

Associé à un diagramme d’Ishikawa, l’outil « 5 Pourquoi ? » vous permettra d’avoir une vision plus précise et structurée des causes ayant engendré la situation, plus particulièrement dans les situations complexes, où certaines causes ne sont pas intuitives.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0919

Méthode pour trouver les meilleurs produits par les cartes rough sets

Les idées de projets, comme toutes les données brutes récoltées sur le terrain par votre entreprise, doivent être regroupées et structurées avant d’être utilisées. Cette fiche vous propose d’utiliser une méthode issue de la théorie des Rough Sets (ensembles approximatifs) pour classer vos idées de projets à partir de vos préférences.

Vous désirez savoir comment vous y prendre concrètement :

  • Qu’est-ce que la théorie des Rough Sets ?
  • Comment vous préparer à la méthode préconisée ?
  • Quelles sont les différentes étapes de la démarche ?
  • Exemple d’application sur un cas industriel.

Méthodes, outils, pilotage et cas d'étude


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !