#

Ritme

Ritme dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Ritme dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1277

Optimiser la gestion documentaire scientifique avec EndNote ou Reference Manager

Utiliser un outil de gestion de références bibliographiques payant présente des avantages dans l’optimisation d’utilisation de la base et éventuellement son partage.

L’objectif de cette fiche n’est pas d’entrer dans la mécanique de la gestion des listes bibliographiques, mais d’avoir des conseils et des astuces pour optimiser la gestion des bases importantes en volume et/ou partagées au sein d’une entité (service, entreprise, laboratoire de recherche…).

Les exemples pris dans cette fiche font référence à EndNote X7 et Reference Manager 12. Les deux logiciels sont développés par le même éditeur (Thomson Reuters), mais ce dernier a fait le choix d’étendre les fonctionnalités d’EndNote, davantage plébiscité par les chercheurs, plutôt que celles de Reference Manager. Cependant, les conseils relatifs à la gestion bibliographique que vous trouverez dans cette fiche sont valables pour les deux logiciels.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 mars 2014
  • |
  • Réf : 1301

Citer des sources sans effort grâce à EndNote ou Reference Manager

Vous avez créé votre base de données bibliographique au moyen des logiciels EndNote ou Reference Manager. Cette fiche vous guide maintenant dans la meilleure façon d’utiliser les outils d’exportation, rapidement, simplement, mais aussi de façon réversible. Par exemple, lorsqu’un article en soumission est refusé dans un journal, il est parfois nécessaire de refaire la liste bibliographique, pour l’adapter au style d’un autre journal dans le cadre d’une nouvelle soumission.

Des exemples vous seront donnés pour les deux logiciels de gestion bibliographique payants, en insistant sur les points forts et les points faibles de chacun d’eux.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 déc. 2017
  • |
  • Réf : 1644

Céder ou acquérir un brevet

Les droits attachés au brevet mais également à la demande de brevet sont transmissibles en tout ou partie. La cession de ces droits, usuellement dénommée « cession de brevet » est un contrat par lequel le titulaire des droits sur le brevet ou d’une demande de brevet transfère tout ou partie du titre et les droits qui y sont attachés à un tiers, en contrepartie d’un prix en argent.

Si la cession de brevet est soumise au même régime juridique que la vente d’un bien, elle revêt également des spécificités propres à sa nature.

La cession peut être une opération isolée ou s’inscrire dans un cadre plus large tel que la cession globale d’un fonds de commerce.

Cette fiche vise à identifier, d’une part, les différents points à envisager afin de s’assurer de la validité du contrat de cession et, d’autre part, les droits et obligations découlant de cette cession, pour chacune des parties au contrat.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !