#

Conception

Conception dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Conception dans les livres blancs


Conception dans les conférences en ligne


Conception dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • c246

Fondations superficielles

Les fondations superficielles permettent la transmission des efforts induits par un ouvrage au sol, qu’il soit sol meuble ou roche. Ce type de fondation a la particularité de solliciter les couches de sols les plus superficielles qui sont par définition des zones soumises aux actions naturelles et anthropiques pouvant modifier les caractéristiques des matériaux. Le dimensionnement d’une fondation superficielle prend en compte ses caractéristiques intrinsèques que sont ses dimensions (longueur, largeur), son matériau constitutif (béton armé, sol pour les ouvrages en terre), mais aussi l’assise sur laquelle elle est réalisée au travers de son encastrement (profondeur de la base de la fondation par rapport à la surface) et des modes de transmissions des efforts (essentiellement par la base).

  • Article
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • c2518

Les poutres de roulement de ponts roulants

L’article concerne la conception et le calcul de poutres de roulement de ponts roulants. Les différents types de ponts sont rappelés, leurs mouvements, leurs paramètres de fonctionnement et les critères de choix liés à leur environnement et leur utilisation.  Un catalogue des solutions pour concevoir une poutre de roulement, ainsi que ses supports et accessoires est également proposé ; chaque solution relevant d’un domaine d’application spécifique. Enfin, un triple calcul est expliqué : - détermination des sollicitations dues aux charges roulantes; - vérifications des sections en résistance, aux instabilités et en déformations; - calcul à la fatigue pour un nombre de cycles de manutention.

  • Article
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • c3201

Le BIM pour la structure – Une pratique collaborative

Un acronyme est de plus en plus utilisé dans l’industrie du bâtiment: le BIM (Building Information Modeling). Cet article présente une définition de ce concept, de son origine et des objectifs de son utilisation dans la filière construction. Il traite plus particulièrement de l’usage des outils et méthodes BIM pour la conception, la fabrication et la construction de la partie structurale des ouvrages. Un des points clefs du BIM est l’interopérabilité entre les applications utilisées par les différents intervenants pour communiquer sur un même projet de construction. L’article expose de manière détaillée les formats d’échanges disponibles actuellement. Il aborde également les différents niveaux de maturité et de détail du BIM. Un projet référence de centre commercial est décrit dans la dernière partie de l’article avec des informations sur les acteurs ayant collaboré autour de la maquette numérique, les solutions logicielles impliquées et les différents formats d’échanges utilisés.

  • Fiche
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • 1243

Du besoin à l’implantation : grands axes de l’ingénierie système

Cette fiche présente la méthode BEH (besoin par une étude heuristique) qui assemble une série d’outils classiques de l’ingénierie système pour atteindre une définition précise et exhaustive, du besoin jusqu’à sa décomposition fonctionnelle, et aboutit à la planification et à l’implantation par composants du projet.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (CQQCOQP pour Comment ?, Qui ?, Quoi ? Combien ?, Où ?, Quand ?, Pourquoi ?) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.

  • Fiche
  • |
  • 05 mars 2015
  • |
  • 1244

Du besoin à la spécification : cas d’étude

L’objectif majeur de l’ingénieur en conception est d’obtenir une définition exhaustive et objective du besoin client et de construire sur la base de ce besoin une analyse jusqu’à une planification détaillée et une implantation en composant.

La méthode présentée ici décompose l’analyse en treize étapes :

  • description succincte des quatre aspects du besoin ;
  • analyse ouverte et détaillée par les sept questions (Comment, Quoi, Qui, Combien, Où, Quand, Pourquoi, ou CQQCOQP) dans une recherche de réponse SMART ;
  • intégration en une liste de composants les plus forts ;
  • description détaillée en CQQCOQP des composants ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions principales ou objectifs ;
  • pour chaque composant, analyse fonctionnelle en fonctions contraintes ou contraintes ;
  • hiérarchisation des objectifs et contraintes et extraction des objectifs et contraintes représentatives du projet ;
  • rédaction de la note de cadrage du projet ;
  • analyse de risque du projet sur les objectifs principaux ;
  • détail des objectifs par l’approche SMART et rédaction de la spécification technique du besoin (STB) ;
  • décomposition des objectifs et contraintes en tâches élémentaires ;
  • arborescence et rédaction des fiches de l’OTT pour chacune des tâches élémentaires par la méthode du FAST ;
  • décomposition en composants unitaires des objectifs et contraintes et liaisons avec la STB et les modalités de qualification de chaque étape de conception, du composant au système global.

  • Fiche
  • |
  • 25 nov. 2014
  • |
  • 1284

Identifiez les facteurs exogènes du processus d'innovation

L'entreprise souhaitant se doter d'une stratégie d'innovation doit identifier, pour les confronter aux facteurs externes, les éléments favorables ou les contraintes conditionnant la mise sur le marché de nouveaux produits et/ou services.

Dans cette phase d'élaboration du processus d'innovation, qui vient compléter la « définition fonctionnelle de haut niveau » (DFHN) et l'identification des facteurs, forces et faiblesses de l'entreprise, il convient, en ce qui concerne le périmètre de votre domaine d'activité, de se poser sans concession la question des éléments externes, notamment ceux concernant la concurrence, les évolutions technologiques, méthodologiques et réglementaires, pouvant impacter les produits et/ou services, actuels et futurs.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !