#

Modélisation

Modélisation dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Modélisation dans les livres blancs


Modélisation dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • h3888

SysML/UML-CS : une étude de cas

SysML est une méthode de modélisation des systèmes. Cet article présente une application directe de cette méthode et de l'écriture UML à travers une étude de cas. La modélisation du fonctionnement d'une écluse permet d’illustrer l’utilisation des différents diagrammes de SysML-CS, mettant en œuvre SysML et UML. 

  • Article
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • j2787

Chromatographie de partage centrifuge

La chromatographie de partage centrifuge CPC est un procédé de séparation reposant sur la distribution des solutés entre deux phases liquides non miscibles dont l'une est maintenue stationnaire par une force centrifuge. L’absence de support solide confère à cette technique séparative une capacité et une versatilité faisant d’elle un outil de choix pour les séparations délicates. Les modes de fonctionnement tirent parti de la nature fluide de la phase stationnaire. Une synthèse des connaissances disponibles sur l’hydrodynamique des phases stationnaire et mobile et sur la modélisation du procédé intégrant les aspects de transfert est proposée dans cet article pour optimiser la séparation (productivité, rendement) et la transposer à une plus grande échelle.

  • Article
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • tri502

Théorie de l’usure

Cet article vise à permettre l’optimisation et la prévision de la durée de vie des contacts frottants en fournissant des modèles d’estimation de la vitesse d’usure. Il présente d’abord la modélisation de l’usure par extrusion de bavures périphériques à l’aide de la théorie de l’accommodation élastique. Il développe ensuite l’approche élémentaire de l’abrasion des matériaux ductiles par les équations de bilan qui précisent les forces, l’énergie dissipée et la matière déplacée. Les apports des essais de rayure à cette approche sont ensuite passés en revue.

  • Fiche
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • 0357

Utiliser la matrice de résolution des contradictions techniques

La TRIZ, dans son corpus de connaissance, propose un panel d’outils permettant d’aider la résolution des problèmes inventifs. Le plus simple d’accès et probablement le plus connu d’entre eux est la matrice de résolution des contradictions techniques.

Cette fiche vous propose une démarche d’usage de cette matrice en partant d’une contradiction technique clairement formulée (cf. fiche « Formuler un problème d'ingénierie en utilisant le formalisme de la contradiction technique et physique de la TRIZ »).

Ce que vous pourrez obtenir en termes de bénéfices suite à l’usage de la matrice se résume en deux points :

  • une aide à la génération de concepts de solution basée sur les expériences de milliers d’inventeurs toutes disciplines confondues ;
  • un guide dans la résolution de vos contradictions vous entraînant à ne pas faire de compromis lors de la résolution de celles-ci.

  • Fiche
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • 0358

Orienter un projet par la TRIZ : l’analyse multiécrans

Lors des phases préparatoires à une activité de conception inventive, prendre du recul dans la façon d’appréhender la problématique est souvent indispensable.

Cette fiche vous propose un outil d’aide à la réflexion et à la consignation des premières données issues du corpus d’outil et de méthodes issus de la TRIZ : l’analyse multiécrans.

Ce que vous pouvez tirer en termes de bénéfice suite à la mise en œuvre de l’analyse multiécrans se résume en trois points :

  • permettre à chaque membre de l’étude d’exprimer ses connaissances sur le sujet et de les partager avec les autres membres ;
  • créer une harmonie dans l’équipe par un partage des visions que chacun a de l’objet, y compris des visions parfois en opposition ;
  • franchir une première étape dans l’étude et poser ses bases, en revenant sur les actions éventuellement accomplies par le passé et en coconstruisant pour le système technique une vision d’avenir.

  • Fiche
  • |
  • 19 mai 2014
  • |
  • 1003

Qui paie ? Une question clé pour réinventer un business modèle

« Qui paie » est une question centrale au moment de repenser un business modèle pour une offre de produit ou service.

Dans la majorité des cas, cette question se restreint à déterminer le montant du prix de vente ou d’abonnement. Il arrive également que l’on adopte un modèle de service « gratuit » financé par la publicité. L’habitude guide souvent les choix…

En fait, une approche plus analytique du modèle de revenus est potentiellement source d’idées nouvelles créatrices de valeur. Pour cela, la direction de l’entreprise devra d’abord identifier :

  • les acteurs et leur rôle ;
  • la contribution de chaque groupe d’acteurs.

Il sera alors possible de faire le meilleur choix de modèle de revenus, après avoir imaginé les différentes options possibles :

  • faire du modèle de revenus un facteur de différenciation de l’offre ;
  • faire du modèle de revenus une barrière d’entrée ;
  • optimiser le QQQCP du modèle de revenus.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !