#Refroidissement

Retour

#Refroidissement dans actualités

Fukushima : Le coût du démantèlement sous-estimé

En ce moment

03 novembre 2016

Fukushima : Le coût du démantèlement sous-estimé

Le ministère japonais de l’Industrie a remis à jour les projections sur le démantèlement de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima. Les travaux devraient durer une trentaine d’années au moins et coûter bien plus que les 2 000 milliards de yens (17 mds €), dernière estimation réalisée par l’opérateur Tepco. Le gouvernement se refuse désormais à arrêter un chiffre.

L’Argentine mise sur les réacteurs nucléaires  à basse puissance

Comme si vous y étiez

07 octobre 2016

L’Argentine mise sur les réacteurs nucléaires à basse puissance

L’Argentine a commencé en 2014 la construction d’un réacteur nucléaire à basse puissance. Censé répondre en partie aux besoins du pays, cette tête de série a vocation également à servir de vitrine pour un plan de commercialisation à l’international.

Ce matériau est capable de se refroidir en plein soleil

Décryptage

25 février 2015

Ce matériau est capable de se refroidir en plein soleil

Des chercheurs de l’université de Stanford ont utilisé de l’oxyde d’hafnium pour créer un nouveau matériau. Grâce au refroidissement radiatif, ce dernier peut maintenir une température inférieure d’environ  5°C par rapport à l’air ambiant.

400 kg de cuivre les plus froids du monde

Décryptage

14 décembre 2014

400 kg de cuivre les plus froids du monde

Les scientifiques du projet CUORE ont testé avec succès les capacités de refroidissement du détecteur encore en construction.

#refroidissement Dans les articles et les fiches des ressources documentaires

Référence 1015

Vous avez un assemblage de feuilles ou films à réaliser. Vous recherchez un assemblage permanent de deux pièces issues de l’injection ou de l’extrusion. Vous avez des matières différentes à assembler.

Le choix de la technologie vous est imposé ou au contraire vous pouvez vous orienter vers une nouvelle technologie.

Vous avez au moins un thermoplastique dans votre assemblage et une compatibilité parfaite entre les matériaux pour répondre à votre cahier des charges . Pour plus de précisions sur les compatibilités, et plus particulièrement la tension de surface des matériaux, nous vous conseillons de vous reporter à la fiche Comment réaliser un assemblage ?

La soudure des thermoplastiques par ultrason (US) permet des soudures simples et rapides de pièces, en volumes ou planes, parfois avec un joint de soudure pollué par des impuretés. Elle est notamment adaptée aux très grandes séries de pièces et souvent facile à intégrer dans une ligne de fabrication.

Complétée par la fiche Quels sont les phénomènes en jeu dans un assemblage ? , cette fiche vous permettra :

  • de choisir la bonne matière répondant à votre cahier des charges et adaptée à la soudure par ultrason (US) ;
  • d'inventorier tous les paramètres à prendre en compte pour cette technologie ;
  • d'apprécier tous les avantages et les inconvénients de cette technologie ;
  • de prévoir des actions de formation, le suivi qualité et les opérations de maintenance.
Référence 1279

La soudure par frottement permet d’assembler par simples déplacements linéaires relatifs deux pièces de matière thermo-fusibles compatibles. Le principe fonctionne donc pour tous les matériaux quels qu’ils soient mais, dans ces fiches pratiques, nous nous limiterons aux assemblages de pièces en thermoplastique.

Recherchons les paramètres pertinents en essayant d’expliquer l’environnement matériel de ce procédé de soudage.

  • Vous connaissez la soudure des thermoplastiques, mais vous ne connaissez pas la soudure par friction linéaire.
  • Vous avez des pièces en 3D injectées et vous souhaitez les assembler.
  • Vos pièces sont longues ou volumineuses ; vous ne réussissez pas à les souder en ultrason.
  • Vous devez changer de technologie et la soudure par vibration peut être une solution.

Avec les thermoplastiques, et lorsque toutes les conditions sont réunies, la soudure par vibration permet d’obtenir des soudures très résistantes et étanches à l’air.

  • Comment y parvenir ?
  • Quelle machine choisir ?
  • Quels types de problèmes rencontre-t-on ?
  • Sur quels paramètres agir alors ?

Le phénomène de BLEVE

FICHE PRATIQUE
Référence 1368

Dans le cadre des études de dangers (EDD), le phénomène de BLEVE constitue généralement un accident majeur dont les effets sont dimensionnants pour la maîtrise de l’urbanisation. Suite à de tragiques accidents comme celui de Feyzin (1966 – France) ou encore à San Juanico, proche de Mexico (1984 – Mexique), les industriels ont su tirer profit de l’accidentologie pour mettre en œuvre des mesures de maîtrise des risques (MMR) adaptées afin de prévenir ce phénomène. En revanche, pour s’assurer de la pertinence des MMR en place sur un site, il est impératif de :

  • comprendre la physique du phénomène ;
  • connaître les principales causes susceptibles de mener à ce phénomène ;
  • connaître les MMR classiquement mises en œuvre pour prévenir ce phénomène.

Par ailleurs, pour estimer les effets associés à un BLEVE de gaz liquéfié inflammable, il s’avère nécessaire de connaître les modèles recommandés par l’Administration.

Référence be8042
Le comportement des mélanges diffère profondément de celui des corps purs, du fait que la pression et la température ne restent pas constantes lors des changements d’état. Dans cet article, nous expliquons ce phénomène dans une première partie, avant de fournir des exemples de diagrammes de mélanges et d’y représenter trois types de cycles. La troisième partie traite quant à elle des mélanges utilisés dans les cycles à absorption.
Référence be9755
La réfrigération d’un corps, d’un procédé... est un processus d’abaissement de température de ce produit ou de ce procédé au-dessous de la température ambiante. Ce processus endothermique peut mettre en œuvre des dispositifs technologiques variés. Il suppose également unniveau de température du procédé compris entre le zéro absolu et la température ambiante. Les domaines traditionnels d’emploi de la réfrigération sont le conditionnement de l’air pour le confort des êtres vivants et le bon fonctionnement des équipements industriels sophistiqués, le refroidissement ou la congélation après récolte, la transformation et l’entreposage de produits alimentaires les procédés de transformation de produits par refroidissement, condensation, congélation, cristallisation…
Référence bm7036
L’amélioration de la productivité et de la qualité des pièces nécessite le développement de nouvelles techniques d’usinage. L’assistance cryogénique est l’une de ces techniques. Les différents principes de l’assistance cryogénique ainsi que les gains constatés sont présentés dans cet article.

#Refroidissement Dans toutes les offres de ressources documentaires

#Refroidissement dans formation

#Refroidissement dans traduction technique