Attention

Base Documentaire

Transmission de puissance mécanique: engrenages et liens souples

Transmission de puissance mécanique: engrenages et liens souples

Méthodes et outils d'investigation pour les dispositifs de transmission de puissance dans les systèmes mécaniques

REF: TIB182DUO

Cette base documentaire appartient au pack : Fonctions et composants mécaniques
280 € HT Abonnement valable 1 an
Ajouter au panier
Besoin d'aide
ou d'informations ?

cliquez ici
Frais d'ouverture d'abonnement : 35,00 € HT
Frais de port et d'emballage : 7,50 € HT

Poulies et courroies de transmission - Entraînement par adhérence

Référence B5680 | Date de publication : 10 août 1988 | Roland FARGES

Télécharger un extrait de cette base doc

INTRODUCTION

Les courroies sont des organes de transmission, au même titre que les engrenages ou les chaînes à rouleaux. Leur rôle est de transmettre la puissance d’un organe tournant à un autre, c’est-à-dire le produit d’un effort par une vitesse ou un couple.

Le principe de fonctionnement des courroies repose sur deux éléments principaux :

  • une surface de contact, dont l’importance est fonction de son coefficient de frottement, permettant de prélever le couple de la poulie motrice, de le transmettre à l’armature de traction et, ensuite, de le restituer aux poulies réceptrices de la transmission ;

  • une armature, capable de transformer l’effort tangentiel prélevé sur la poulie motrice en un effort longitudinal de traction entre les poulies.

La combinaison de ces deux éléments caractérise l’effort transmissible, celui-ci étant directement lié à l’absence de glissement du premier et à la résistance à la traction du second. C’est pourquoi, actuellement, ces éléments sont le plus souvent constitués, d’une part, d’un élastomère et, d’autre part, de fibres synthétiques.

Bien qu’organe mécanique, la courroie permet, en raison de sa souplesse, une certaine imprécision de réalisation qui évite d’avoir recours à des solutions très sophistiquées, donc beaucoup plus coûteuses. Mais si la courroie est la solution la moins chère pour une transmission (absence de lubrification), elle est aussi d’une application quasi universelle grâce à la combinaison de ses différentes possibilités :

  • multiplication ou réduction du mouvement selon le diamètre des poulies ;

  • variation de vitesse avec des poulies à flasques mobiles ;

  • inversion du sens de rotation par croisement des brins ;

  • transmission à axes non parallèles avec des galets de renvoi ;

  • débrayage avec un galet tendeur escamotable.

Par ailleurs, le principe de fonctionnement autorisant un glissement en cas de surcharge, la courroie amortit les vibrations et absorbe les à-coups, tout en servant de fusible en cas de blocage d’un élément de la transmission. Phénomène souvent oublié lorsque le fusible a sauté, on a tendance à lui attribuer pour cause un défaut de fabrication alors qu’une destruction prématurée peut aussi traduire un défaut de conception de la transmission ; comme en électricité, il ne suffit pas de mettre un fusible plus résistant pour supprimer l’anomalie de fonctionnement. L’illustration privilégiée de ces caractéristiques est le machinisme agricole où pratiquement tous les mouvements sont assurés par des courroies.

Les courroies se sont considérablement améliorées depuis leur origine. Il y eut d’abord la courroie plate, toujours appréciée pour les vitesses linéaires élevées et les faibles diamètres d’enroulement. Puis la recherche constante d’amélioration des performances et de l’encombrement des transmissions a conduit à la création de la courroie trapézoïdale en 1900, mais il fallut attendre la production industrielle des matériaux synthétiques, fibres et élastomères, pour assister à la percée technologique de cette solution dans les années cinquante.

Actuellement, on peut dire qu’aucun domaine n’échappe à la courroie : de l’électroménager aux plus gros variateurs industriels, où une seule courroie de 100 mm de largeur supporte jusqu’à 100 kW. Et le plus remarquable est que la fiabilité a évolué dans le même sens que la capacité de transmission de puissance.

Lorsqu’une courroie est correctement déterminée et utilisée, son rendement est de l’ordre de 98 à 99 % ; mais si les conditions de fonctionnement diffèrent des conditions optimales, cette valeur peut descendre jusqu’à 80 %. On conçoit donc l’intérêt de calculer correctement une transmission par courroies.

Notations et symboles

Téléchargez gratuitement
un extrait de cette base doc

Télécharger l'extrait
Transmission de puissance mécanique: engrenages et liens souples

Extrait gratuit

Commandez l'ouvrage et accédez à
l'intégralité de cette base

Vous désirez accéder au contenu de la base documentaire suivante :

Transmission de puissance mécanique: engrenages et liens souples
Transmission de puissance mécanique: engrenages et liens souples
REF: TIB182DUO
Ajouter au panier

SI VOUS ÊTES ABONNÉ CONNECTEZ-VOUS



Découvrez les services associés à cette base documentaire

Pour exploiter au mieux les ressources et fonctionnalités de techniques-ingenieur.fr, améliorer la pertinence de vos résultats de recherche.

En savoir plus

Posez des questions techniques, scientifiques, réglementaires, juridiques ou encore économiques aux plus grands spécialistes des domaines couverts par vos bases documentaires.

En savoir plus

En complément des ressources incluses dans votre abonnement, approfondissez vos recherches en découvrant les autres publications également disponibles sur internet.

En savoir plus

Au-delà des ressources documentaires, faites appel à Techniques de l'Ingénieur pour vous accompagner dans vos projets ! Bénéficiez de notre réseau d'experts pour vos actions de formation, vos missions d'expertise et de conseil.

Pour aborder un nouveau sujet de R&D, construire votre réseau, identifier les collaborateurs dont vous avez besoin et accéder à des équipements spécifiques, découvrez l'Annuaire des laboratoires et centres de recherche.

En savoir plus

Incluse dans votre offre : l'application iPad des Techniques de l'Ingénieur vous permet d'accéder à l'intégralité de votre abonnement en usage offline.

En savoir plus

Dans le cadre d'un abonnement à un pack, vous bénéficiez d'un crédit de 5 articles supplémentaires à choisir parmi les bases documentaires auxquelles vous n'êtes pas abonné.

En savoir plus

  • Le traducteur des termes techniques
  • 4 langues sur plus de 60 000 termes scientifiques et techniques

En savoir plus

Faites traduire (sur devis) dans la langue de votre choix des articles, extraits ou résumés d'articles de la collection Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Ingénieur ou futur ingénieur ? Recruteur à la recherche de ressources, de stagiaires ? Accédez à l'immense plateforme Réseau et Emploi des Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Pour une vision globale et quotidienne de l'actualité et des innovations technologiques, les éditions Techniques de l'Ingénieur mettent à votre disposition un service de Veille & Actualités.

En savoir plus

Reculer

Équipement technique industriel

Trouvez dans cette boutique les solutions d'équipement dont vous avez besoin pour vos projets : outils de mesure, composants mécaniques et matériaux innovants.

Voir tout l'équipement technique

Ressources documentaires

Consultez la plus importante
collection documentaire technique
et scientifique pour les ingénieurs.

Formation

Découvrez nos formations
pour vous accompagner dans
vos projets.

Conseil et intra

Bénéficiez de notre réseau d'experts :
formations sur-mesure,
missions de conseil en ingénierie.