#

Télécoms

Télécoms dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Télécoms dans les livres blancs


Télécoms dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2016
  • |
  • Réf : E3332

Optoélectronique-hyperfréquence

Depuis les années 1980, la modulation d’amplitude de la porteuse optique a été la plus développée soit pour des signaux hyperfréquences de quelques dizaines de GHz ou soit pour des signaux numériques à très haut débit. La génération de signaux de fréquences supérieures ou égales à 100 GHz a relancé l’étude de la génération de ces signaux par battement de deux ondes optiques. Dans cet article, sont présentées les techniques permettant de moduler des porteuses optiques, ou de générer des faisceaux optiques bifréquences (lasers et modulateurs). Est détaillé aussi le principe des oscillateurs optoélectroniques ultra-stables ou largement accordables mettant en œuvre ces composants.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2014
  • |
  • Réf : TE6679

Radars de surface

L'article «  Les Radars de Surface » présente les Radars opérant au sol ou sur un navire. Il se décompose en 2 parties:  -  les différents types de Radars de Surface, les Radars Civils et les Radars Côtiers; - les Radars de Défense. La seconde partie décrit donc les Radars de Défense Terrestres et les Radars de Défense Navals. Pour chacun de ces domaines, elle présente la mission allouée aux Radars et leurs spécificités. Elle décrit un Radar générique du domaine, zoome sur quelques Radars particuliers, et propose une perspective d’avenir sur l’évolution des Radars du domaine.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2014
  • |
  • Réf : TE7612

Contrôle dynamique de ressources Internet

Le double contexte de pénurie d’adresses globales IPv4 et de multiplication de boîtiers intermédiaires (« middleboxes ») complique la gestion des réseaux au quotidien, mais est également de nature à dégrader sensiblement les performances associées à la fourniture d’un service. Le protocole PCP (Port Control Protocol) constitue aujourd’hui l’une des réponses les plus attractives à ces problématiques complexes. Standardisé par l’IETF, le protocole PCP repose en effet sur une architecture client/serveur simple, tout en offrant une grande souplesse d’évolution fonctionnelle. PCP permet aujourd’hui de contrôler dynamiquement des dispositifs tels que les fonctions NAT (Network Address Translation) ou pare-feu, que ceux-ci soient déployés dans des infrastructures fixes ou mobiles. Particulièrement, le protocole a été conçu pour faciliter le déploiement de serveurs derrière un NAT ou pare-feu PCP est un protocole extensible qui peut optimiser l’acheminement des flux de données dans un réseau. Cet article présente le protocole PCP dans le détail et en décrit les principaux cas d’usage. 

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 juil. 2016
  • |
  • Réf : 1288

Effectuez le diagnostic des ressources nécessaires à l’entreprise pour innover

L’effort d’innovation exige de la part de l’entreprise d’identifier et de planifier les ressources humaines manquantes et les investissements nécessaires à la réalisation du programme de projets innovants.

Cette identification peut être conduite en comparant les moyens actuels de l’entreprise à l’estimation de ceux auxquels il sera nécessaire d’avoir recours, en termes de compétences pour les ressources humaines et de moyens de développement, tout en les planifiant dans le temps. Les résultats de cette identification doivent être transmis :

  • à la direction générale, pour prise en compte des aspects stratégiques ;
  • au contrôle de gestion, notamment pour l’établissement des budgets, année N+1 pour le court terme, et années N+2 et plus pour les moyen et long termes.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1581

Santé et IdO : des tendances fortes, l’amorce de développements multiples

Avec le développement des objets connectés, l’Internet des objets (IdO) est devenu omniprésent dans le discours sur les techniques de communication. Or, il s’agit aujourd’hui plus d’une perspective que d’une notion clairement définie. En effet, à la différence de l’Internet lui-même, il n’existe pas encore de règles communes à un ensemble de réseaux dont la principale caractéristique est de supporter uniquement des échanges machine to machine (MtoM) à de toutes autres échelles (nombre, couverture) qu’actuellement et avec des modalités nouvelles. De nouvelles solutions apparaissent pour différents « IdO » et ce n’est que progressivement que les réseaux se rapprocheront, comme ce fut le cas avec Internet. Au-delà d’ailleurs, l’Internet des objets se mêlera sans doute à l’Internet que nous connaissons aujourd’hui, mais ceci est une autre histoire.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 oct. 2016
  • |
  • Réf : 1582

Santé et IdO : des contraintes fonctionnelles aux mises en œuvre pratiques

Les contraintes générales des systèmes d’information se posent de manière particulière s’agissant d’objets qui, pour la plupart, ne disposent que de capacités propres limitées (énergie, mémoire, processeur, communication). Il faut cependant prendre garde : les objets vont eux-mêmes évoluer et gagner en capacité de communication et en intelligence embarquée. De plus, les objets doivent être de taille et de prix réduits. En dernière analyse, si tous les types d’objets peuvent participer à un même service, leurs informations pourront utiliser des canaux plus ou moins protégés. Une fourchette connectée ne justifie pas les mêmes efforts qu’un dispositif implanté, même s’ils participent tous deux à un même service final.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !