Attention

Pack

Ressources énergétiques et stockage

Ressources énergétiques et stockage

Un panorama complet des sources d’énergie fossiles ou renouvelables et des nouvelles technologies disponibles

REF: TIP202DUO
930 € HT* *Hors licences et services associes
S'abonner
Besoin d'aide, vous
souhaitez être rappelé ?

cliquez ici

Production du froid : technologie des machines industrielles

Référence B2365 | Date de publication : 10 août 1991 | Georges VRINAT

INTRODUCTION

Compte tenu des différences fondamentales qui existent sur les plans économique, technologique et de la production industrielle, il paraît souhaitable de traiter séparément ce qu’il est communément convenu d’appeler le froid domestique et le froid commercial et industriel, c’est pourquoi on ne traitera ici que des deux derniers aspects et non des réfrigérateurs et congélateurs ménagers, des climatiseurs réversibles ou non, des meubles de vente et des groupes embarqués (camions, semi-remorques et wagons).

La définition complète d’une installation frigorifique ne peut être envisagée que d’une seule manière à partir du moment où l’on a fixé les points clés ci‐après dont l’enchaînement logique permet de définir sa constitution physique (figure 1).

La figure 2 donne le schéma général d’une installation frigorifique permettant de situer les différents éléments entrant en jeu.

Type d’application et choix de la température d’évaporation  : selon qu’il s’agit de refroidir de l’air, un liquide ou un solide, dénommés généralement sources froides, le niveau de température à réaliser θ f détermine le niveau de la température d’évaporation θo à partir du moment où l’on choisit l’écart minimal : pincement θ f – θo de 5 à 7 K.

Par exemple :

  • refroidissement d’eau glacée à + 5 oC, d’où θo = 0 oC ;

  • refroidissement d’une chambre à – 25 oC, d’où θo = – 30 oC.

Puissance frigorifique  : elle conditionne l’importance de l’installation et permet un premier classement dont les bornes sont fixées à titre indicatif :

  • faible de 10 à 50 kW ;

  • moyenne de 50 à 500 kW ;

  • forte au‐dessus de 500 kW.

Figure 1 - Logigramme de définition globale d’une installation frigorifique

Figure 2 - Schéma général d’une installation frigorifique

Ces grandeurs ne peuvent cependant pas être dissociées de la valeur θo car le coût d’une installation, à puissance égale, est inversement proportionnel à cette valeur.

Niveau de température de rejet de la chaleur et puits chaud  : il est déterminé par le milieu disponible, eau ou air, et son coût.

La température de condensation θ k est liée directement à la valeur du puits chaud θc par l’écart de température choisi : pincement θ k – θc de 10 à 15 K.

Par exemple :

  • air à + 25 oC, d’où θ k = 35 à 40 oC ;

  • eau de mer à + 32 oC, d’où θ k = 42 à 45 oC.

Choix du fluide frigorigène : l’ensemble des données ci‐dessus permet de sélectionner le fluide le mieux adapté, s’il n’est pas imposé.

Type de compresseur et nombre d’étages : compte tenu du régime thermique (θ k , θo), de la puissance frigorifique et du fluide frigorigène, on décide du type de compresseur possible (piston, vis, spirale ou centrifuge), du nombre d’étages à prévoir, en tenant compte de ses limites d’utilisation fixées par son constructeur.

Exemples :

  • moyenne puissance (100 kW), θo = 0 oC et θ k = + 40 oC, pour la climatisation, on choisit le HCFC-22 et un compresseur à piston à un seul étage ;

  • dans les mêmes conditions mais avec une forte puissance de 1 000 kW, on peut choisir entre un compresseur à vis et du HCFC-22 ou un compresseur centrifuge et du HCFC-123 (s’il s’agit d’eau glacée) ;

  • forte puissance (1 000 kW), θo = – 40 oC et θ k = + 35 oC, pour un tunnel de congélation, on peut choisir du HCFC-22 ou du R717 avec un compresseur à vis suralimenté.

Type d’évaporateur : sa technologie dépend essentiellement de l’application recherchée et de la nature de la source froide.

Type de condenseur : sa technologie dépend essentiellement de la nature de la source chaude.

Type de circuit de distribution : il dépend des choix précédents mais aussi de la répartition géographique des différents postes de froid dans le bâtiment ; deux solutions sont possibles :

  • la détente directe du fluide frigorigène dans les postes utilisateurs, par exemple pour un entrepôt frigorifique avec de nombreuses chambres ayant des affectations et des températures différentes ;

  • la circulation d’un frigoporteur dans les postes utilisateurs, par exemple par une distribution d’eau glacée refroidie dans un groupe frigorifique préfabriqué et testé en usine.

Nota :

Le lecteur pourra se reporter utilement aux rubriques Climatisation et conditionnement d’air et Froid dans ce traité.

Commandez l'ouvrage et accédez à
l'intégralité de cette base

SI VOUS ÊTES ABONNÉ CONNECTEZ-VOUS



Découvrez les services associés à cette base documentaire

Au-delà des ressources documentaires, faites appel à Techniques de l'Ingénieur pour vous accompagner dans vos projets ! Bénéficiez de notre réseau d'experts pour vos actions de formation, vos missions d'expertise et de conseil.

Pour aborder un nouveau sujet de R&D, construire votre réseau, identifier les collaborateurs dont vous avez besoin et accéder à des équipements spécifiques, découvrez l'Annuaire des laboratoires et centres de recherche.

En savoir plus

Incluse dans votre offre : l'application iPad des Techniques de l'Ingénieur vous permet d'accéder à l'intégralité de votre abonnement en usage offline.

En savoir plus

Dans le cadre d'un abonnement à un pack, vous bénéficiez d'un crédit de 5 articles supplémentaires à choisir parmi les bases documentaires auxquelles vous n'êtes pas abonné.

En savoir plus

  • Le traducteur des termes techniques
  • 4 langues sur plus de 60 000 termes scientifiques et techniques

En savoir plus

Faites traduire (sur devis) dans la langue de votre choix des articles, extraits ou résumés d'articles de la collection Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Ingénieur ou futur ingénieur ? Recruteur à la recherche de ressources, de stagiaires ? Accédez à l'immense plateforme Réseau et Emploi des Techniques de l'Ingénieur.

En savoir plus

Pour une vision globale et quotidienne de l'actualité et des innovations technologiques, les éditions Techniques de l'Ingénieur mettent à votre disposition un service de Veille & Actualités.

En savoir plus

Reculer

Ressources documentaires

Consultez la plus importante
collection documentaire technique
et scientifique pour les ingénieurs.

Formation

Découvrez nos formations
pour vous accompagner dans
vos projets.

Conseil et intra

Bénéficiez de notre réseau d'experts :
formations sur-mesure,
missions de conseil en ingénierie.