#

Ordinateur

Ordinateur dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Ordinateur dans les livres blancs


Ordinateur dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2013
  • |
  • Réf : H1004

Processeurs : exécution pipeline des instructions

Cet article présente les caractéristiques essentielles de l'exécution pipeline des instructions dans les processeurs. Avec les exemples des pipelines du MIPS 2000 et de l'Intel i486, il montre la décomposition des instructions en étapes élémentaires et leur exécution par le matériel. Il présente le traitement des dépendances de données et de contrôle pour les instructions simples, mais aussi pour celles dont la partie calcul nécessite plusieurs cycles d'horloge. Les techniques matérielles de contrôle des dépendances,et les techniques logicielles pour supprimer ou réduire les suspensions, sont présentées, ainsi que les problèmes des interruptions et de terminaison non ordonnée des instructions.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 févr. 2016
  • |
  • Réf : H1058

Évolution de l'architecture des ordinateurs

Cet article donne une perspective d’ensemble de l’évolution de l’architecture des ordinateurs. Cette présentation permet de préciser la place et le rôle de chacun des articles particuliers de la rubrique « Matériel » de ce traité. Un second but de cet article est de montrer l’articulation entre la technologie des semi-conducteurs, les concepts architecturaux et les besoins des grandes classes d’applications qui utilisent ces ordinateurs, qu’ils soient visibles (PC et serveurs) ou non (systèmes embarqués et systèmes mobiles). L’augmentation des fréquences d’horloge liée aux générations successives de technologies CMOS a été le facteur clé de l’augmentation des performances jusqu'au début des années 2000. Mais le « mur de la chaleur », en interdisant des fréquences supérieures à 4 GHz a provoqué un tournant vers les architectures parallèles (multi-cœurs, GPU, accélérateurs matériels) pour pouvoir continuer à augmenter les performances.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 août 2017
  • |
  • Réf : H1088

Introduction au parallélisme et aux architectures parallèles

Jusqu’au début des années 2000, le parallélisme était réservé aux serveurs et aux superordinateurs. Il est maintenant utilisé dans la grande majorité des architectures, des systèmes embarqués aux superordinateurs. Les monoprocesseurs sont remplacés par des processeurs multicœurs. Cet article introduit la notion de parallélisme et ses différents types. Il présente les grandes classes d’architectures parallèles avec leurs ressources et leurs organisations mémoire, en distinguant les architectures homogènes et hétérogènes.  Les principes des techniques de programmation sont introduits avec les extensions parallèles des langages de programmation couramment utilisés et les modèles de programmation qui visent à rapprocher la programmation parallèle de la programmation séquentielle, tout en prenant en compte les spécificités des architectures. Enfin, les modèles et les métriques d’évaluation des performances sont présentés et discutés.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 28 oct. 2015
  • |
  • Réf : 1509

L’essor des objets connectés : Introduction

L’essor des objets connectés constitue un enjeu commercial important – le marché est estimé à 7 100 milliards de $ en 2020 (cf. Leonsis, T. An Exciting Time for the Internet of Things – 2014, WallStreet Journal) mais il suscite également de nombreuses interrogations.

Par définition, un objet connecté est un objet capable de communiquer et d’interagir avec un autre objet ou via internet. C’est un objet physique qui remplit une ou plusieurs fonctions dans le monde réel (par exemple, se laver les dents) mais qui, relié en numérique, propose de nouveaux services (les statistiques de brossage, des conseils bucco-dentaires).

Nous soulignons ici les grandes lignes de ces enjeux et de ces limites pour introduire les articles des experts sur le sujet.

L’activité de veille permet de rester informé sur ces nouveaux objets qui prennent de plus en plus de place dans notre vie quotidienne et qui évoluent au rythme des nouvelles technologies, quotidiennement.

Toutes les clefs pour maitriser la veille technologique

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1609

Comment protéger un logiciel ou une création informatique ?

Cette fiche permet d’appréhender les moyens dont vous disposez pour protéger un logiciel ou une création informatique.

Le logiciel et la création informatique peuvent être protégés par le droit de la propriété intellectuelle sous certaines conditions. Néanmoins, chaque élément composant une création informatique a un régime propre (droit d’auteur hybride pour le logiciel, droit d’auteur classique pour les éléments graphiques, par exemple) et il est impératif de s’interroger à chaque stade de réalisation de la création sur le régime applicable pour optimiser sa protection.

En pratique, pour bien protéger une création informatique, il convient d’identifier les différents éléments la composant : logiciel, interfaces graphiques, algorithmes, langage de programmation, fonctionnalités ou encore documentations. Ce travail d’identification vous permettra d’appliquer à chaque élément le régime juridique qui lui est propre, de mesurer l’étendue de vos droits et d’optimiser la protection de votre création informatique.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1616

Théorie scientifique, méthode marketing, logiciel… Que peut-on protéger ?

Parmi les exceptions en termes de « non-inventions », figurent les théories scientifiques, les méthodes marketing, les créations esthétiques ou encore les programmes d’ordinateur qui ne sont pas considérés comme des « inventions » en tant que telles.

Cette conception peut faire l’objet de débats ou de positions divergentes selon les pays et les offices : ainsi en va-t-il notamment des créations informatiques qui peuvent, selon les cas, être considérés comme des inventions brevetables ou non.

La protection d’invention mettant en œuvre ces « non-inventions » reste cependant envisageable sous réserve de connaître les raisons et les contours de ces exclusions d’une part, et de respecter certaines règles de présentation, d’autre part.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !