#

Usine

Usine dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Usine dans les livres blancs


Usine dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2011
  • |
  • Réf : M3665

Ingénierie des fonderies

La fonderie est un domaine qui continue à connaître de grandes mutations, impactant fortement l’ingénierie par de nouveaux modes de conception et de mise en forme. Le projet d’implantation d’une fonderie est abordé ici dans son ensemble, en traitant à la fois les aspects administratif et technique. La démarche est progressive et chaque étape est soigneusement abordée : choix du site, calcul des besoins de production et caractéristiques des équipements, en commençant par ceux du moulage, le centre stratégique de la fonderie. La rédaction des cahiers des charges se doit d’être précise et exhaustive, et englober les machines spécifiques, les équipements de transport, la distribution, le stockage, de manière à écarter tout malentendu avec les fournisseurs. Pour une mise en route optimale des installations, il est conseillé d’impliquer le personnel de maintenance et de prévoir des périodes de formation du personnel d’exploitation. La montée en cadence permettra de vérifier la totale adéquation entre le besoin et les capacités prévues. L’engagement dans une démarche environnementale n’est pas aisé dans ce secteur, les sujets cruciaux restent la lutte contre la pollution des sols, de l’eau, de l’air et le bruit. Il est évident que leur prise en compte dans tout nouveau projet d’ingénierie entraîne des conséquences importantes.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2010
  • |
  • Réf : M7110

Mini-usines basées sur la fonte et la réduction directe

La sidérurgie mondiale se répartit entre les usines intégrées classiques (de grande capacité, basées sur la conversion à l’oxygène de la fonte liquide) et les mini-usines (basées sur le four électrique). Ces dernières s’éloignent peu à peu de la seule alimentation en ferrailles pour s’orienter vers l’utilisation d’un métal primaire produit à partir de minerais de fer. Ces nouvelles usines intégrées peuvent comprendre une installation de réduction directe (la ferraille est alors remplacée par des substituts produits sur place). L’autre possibilité pour charger le four électrique est d’exploiter une unité de production de fonte située à proximité. La combinaison de ces deux procédés semble astucieuse.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2010
  • |
  • Réf : M7651

Aciéries de conversion

Même si des évolutions sont encore attendues, la mise en œuvre des nouvelles technologies de mesure, d’automatisation, de gestion de l’entretien, de réparation des réfractaires, de planification, d’affinage mixte, a permis ces dernières années d’améliorer grandement les performances atteintes par les aciéries de conversion. Cet article est consacré à la description de la pratique et du contrôle de toutes les opérations en lien avec le procédé de conversion de l’acier. Y sont présentées les technologies spécifiques des équipements employés : convertisseurs à soufflage, par lance, par tuyères et avec brassage par gaz inerte. Pour terminer, les paramètres à prendre en compte lors de l’implantation et de la construction d’une aciérie à l’oxygène sont détaillés.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 05 mai 2014
  • |
  • Réf : 0049

Dossier de réexamen : analyse des effets de l’installation sur l’environnement

Le dossier de réexamen est une étude demandée à certaines installations pour permettre au préfet de réexaminer et, si nécessaire, d’actualiser les conditions de l’autorisation délivrée à l’exploitant d’une installation au titre de la réglementation des installations classées pour la protection de l’environnement ICPE. Il est élaboré par l’exploitant et transmis au préfet.

Dans le cadre de sa première partie, le dossier de réexamen doit contenir une analyse des effets du fonctionnement de l’installation sur l’environnement sur la période décennale concernée (article R. 515-72 1°c) du Code de l’environnement).

  • Que doit contenir cette analyse ?
  • Où trouver les éléments d’information ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 mai 2015
  • |
  • Réf : 1184

Détermination des valeurs toxicologiques de référence (VTR)

Dans le cadre des évaluations des risques sanitaires, les agences sanitaires définissent des valeurs guides destinées à protéger la population en cas d’exposition à des substances chimiques.

Cette fiche vous permettra de comprendre le mécanisme de calcul et de définition des VTR, ainsi que leur impact industriel.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 26 mars 2013
  • |
  • Réf : 1206

L’organigramme des tâches et sa place dans le projet

Cette fiche explique comment construire un organigramme des tâches afin de regrouper de manière optimale l’ensemble des travaux à réaliser au sein d’un projet.

L’organigramme des tâches est essentiel avant de passer aux tâches fines de planification. En effet, il permet de s’assurer que toutes les actions à mener sont bien référencées et organisées en ce sens. Il est la donnée d’entrée fondamentale du planning.

Il permet également d’avoir une décomposition commune et cohérente entre les disciplines de planification et de gestion des coûts.

La création de cet organigramme aboutit à la définition de lots de travaux. C’est précisément dans la définition de ces lots de travaux que réside la difficulté mais aussi l’intérêt de ce travail de structuration de projet. Chacun des lots doit avoir une taille suffisante pour conserver une vision macroscopique du travail global à réaliser mais raisonnable pour être confié à un responsable de lot qui sera garant de la tenue des délais, du budget, de la qualité et de la conformité technique de son contenu.

Note : Il est très important de différencier l’organigramme des tâches (OT) de l’arborescence produit (ou « Product Breakdown Structure » - PBS) et de l’organigramme fonctionnel (OF, ou Organizational breakdown structure, OBS). Ce dernier représente la structure des différents niveaux de responsabilités dans le projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !