#

Hyperfréquence

Hyperfréquence dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Hyperfréquence dans les livres blancs


Hyperfréquence dans les ressources documentaires

  • Article
  • |
  • 10 févr. 2017
  • |
  • e1620

Tubes électroniques hyperfréquences

Cet article traite des tubes électroniques comme sources ou amplificateurs de puissance radioélectrique ou hyperfréquence. Le point est tout d’abord effectué sur les technologies mises en œuvre dans les tubes électroniques, tels que les cathodes, la haute tension, l’ultravide, la focalisation magnétique, l’émission secondaire, et les collecteurs. L’article décrit ensuite la famille des tubes à grille (triodes et tétrodes) utilisés dans les bandes HF et UHF pour des puissances de la classe 100 à 1 000kW. Il se conclut par un aperçu sur une nouvelle famille de tubes dérivée des tubes à grille, les IOT.

  • Article
  • |
  • 10 mai 2017
  • |
  • e1621

Tubes électroniques hyperfréquences

Cet article traite des tubes électroniques hyperfréquences de très forte puissance : les klystrons de fréquence comprise entre 300 MHz et 10 GHz, et qui peuvent atteindre des puissances crête de la classe 100 MW. Les tubes à champs croisés (CFA et magnétrons) font l’objet d’une introduction, ainsi que les gyrotrons qui sont des oscillateurs de la classe 1 MW dans les fréquences 50-200 GHz sont très utiles pour la maîtrise de la fusion thermonucléaire.

  • Article
  • |
  • 10 déc. 2016
  • |
  • r1117

Mesure hyperfréquence des propriétés électromagnétiques de matériaux : 300 MHz à 300 GHz

Cet article de synthèse décrit les techniques de  caractérisation hyperfréquence de matériaux. Ce travail constitue un guide pour le lecteur en intégrant l’essentiel des fondements théoriques de l’interaction onde/matière, les méthodes de mesure et l’instrumentation associée. La mise en œuvre des techniques de caractérisation est illustrée au travers d’exemples d’application.

  • Fiche
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • 1422

La formation continue du personnel

La formation continue est utile, voire indispensable quel que soit le métier pratiqué, et ceci pour au moins deux raisons. La première c’est que les technologies évoluent et que tous les cinq ans au minimum il faut « apprendre les nouveautés ». La seconde est liée au fait que les collaborateurs de l’entreprise changent d’activité, soit dans la même entreprise, soit en changeant d’entreprise. Dans les deux situations, la formation complémentaire est tout indiquée. Mais il peut y avoir également d’autres raisons. La pratique du métier de métrologue nécessite aussi, et pour les raisons citées, une formation continue des opérateurs et des managers.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !