#

Usure

Usure dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Usure dans les livres blancs


Usure dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : COR145

Implants dentaires : corrosion et traitements de surface

Les implants dentaires sont la solution thérapeutique moderne proposée pour faire face à une édentation partielle ou totale. Le matériau par excellence pour cette application dentaire est le titane et ses alliages depuis les années 80. Le succès d’un implant repose sur sa bonne ostéointégration dans la mâchoire. Cela oblige à l’utilisation de revêtements et traitements de surface permettant de l’optimiser et de rendre la plus courte possible la durée de la cicatrisation. De par le milieu buccal (salive) et la fonction mastication, les implants doivent faire face à des phénomènes de corrosion, d’usure et de tribocorrosion. Cet article brosse un panorama des différents aspects rencontrés.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : TRI502

Théorie de l’usure

Cet article vise à permettre l’optimisation et la prévision de la durée de vie des contacts frottants en fournissant des modèles d’estimation de la vitesse d’usure. Il présente d’abord la modélisation de l’usure par extrusion de bavures périphériques à l’aide de la théorie de l’accommodation élastique. Il développe ensuite l’approche élémentaire de l’abrasion des matériaux ductiles par les équations de bilan qui précisent les forces, l’énergie dissipée et la matière déplacée. Les apports des essais de rayure à cette approche sont ensuite passés en revue.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2017
  • |
  • Réf : TRI504

Théorie de l’usure

Cet article traite des couches formées par transfert de matière entre deux corps en contact frottant par des mécanismes conjuguant abrasion et adhésion. Leurs conséquences sur le frottement et l'usure dépendent considérablement de leur structure, de la taille des particules d’usure qui les constituent, de leur adhésion aux premiers corps. A l'aide de la théorie du troisième corps, en écrivant un bilan des échanges de particules, on peut construire des modèles descriptifs des phénomènes observés. Deux exemples, l’un relatif au frottement sec métal/polymère, l’autre au laminage à froid de tôles en régime de lubrification mixte sont donnés où l'adhésion des particules joue un rôle fondamental.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 30 juil. 2011
  • |
  • Réf : 0185

Quand et comment remplacer les EPI ?

La mise à disposition d’un équipement de protection individuelle (EPI) permet de protéger le salarié, conformément aux résultats de l’évaluation du risque chimique, vis-à-vis d’une situation de travail étudiée.

L’adéquation de la protection du salarié envers la situation du travail doit elle aussi être maîtrisée dans le temps.

  • Comment s’assurer que l’EPI mis à disposition est toujours efficace ?
  • Comment s’assurer que l’EPI correspond toujours à la situation de travail pour laquelle il a été mis en place ?

Analyser au fur et à mesure les modifications apportées au système de protection initial et apporter une solution à la modification observée vous permettra de  pérenniser la sécurité des salariés.

Cette fiche vous permettra de définir quand un EPI doit être changé. Le certificat de validité des EPI associé à cette fiche vous guidera dans cette tâche ; les fiches Aménager un poste de travail pour réduire les risques chimiques et Choisir de faire utiliser les équipements de protection individuels (EPI) vous aiguilleront sur la façon de remplacer l’EPI.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 sept. 2016
  • |
  • Réf : 0465

Maîtriser la maintenance de l’outil de production

Sans fiabilité de l’outil de production, il n’y a pas de satisfaction du client, pas de compétitivité ni de performance. La maintenance, autrefois simple entretien du matériel, est ainsi devenue un processus support des activités de réalisation du produit, qui, comme tous les processus, doit être maîtrisé pour atteindre les objectifs de l’entreprise en termes de qualité, coûts et délai de fabrication.

La version 2015 de la norme ISO 9001 accorde une place plus importante à la gestion des risques associés à l’activité et donne ainsi une dimension stratégique au processus maintenance, garant de la disponibilité des équipements.

Mais comment mettre en place une maintenance efficace de l’outil de production ? Nul besoin de théorie révolutionnaire ni d’outils sophistiqués ! Il s’agit d’abord de bien définir la stratégie à appliquer, puis de mettre en œuvre le PDCA : planifier, mettre en œuvre, suivre l’efficacité du processus maintenance grâce à des indicateurs pertinents et l’améliorer en continu.

Amélioration des performances, Certification ISO 9001, Management intégré...

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 04 déc. 2012
  • |
  • Réf : 1101

Assemblage : la soudure par haute-fréquence au quotidien

Votre entreprise utilise la technologie d’assemblage par haute fréquence (HF). Vous avez choisi une nouvelle technologie d’assemblage par soudure haute fréquence (HF).

Une de vos missions est de :

  • concevoir des produits réalisés sur ces machines ;
  • superviser la fabrication des outillages ;
  • maintenir en état ces machines ;
  • acheter des consommables pour la fabrication ;
  • améliorer le process.

Cette fiche avec la fiche 1014 vous permet d’aller dans le détail des aspects techniques de la technologie de la soudure des thermoplastiques par HF.

Vous serez guidé dans votre travail quotidien en production d’articles soudés par haute fréquence.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !