High Tech

High Tech

Electronique, robotique, Mesures, tests électroniques

Drones : une aubaine pour le BTP
16 avr. 2014

Drones : une aubaine pour le BTP

Qui dans les années 90 aurait pensé que ce qui devait être un jouet pourrait devenir l’une des armes les plus destructrices de notre siècle ?

Sans aucun doute ceux-là mêmes qui n’auraient pu croire que ce même objet deviendrait le plus bel outil des entreprises de BTP.  Les entreprises de ravalement, étanchéité, couverture, ou encore de fumisterie sont quotidiennement confronté aux problèmes d’accessibilité sur les immeubles.

La visite des lieux nécessite impérativement la présence d’une personne afin de permettre l’accès aux toits et demande donc de nombreux rendez-vous si l’on considère qu’un appel d’offres pour être recevable nécessite au minimum un devis de 3 entreprises différentes. De même il était impossible de diagnostiquer correctement la pathologie de monuments historiques ou immeubles de grande hauteur en copropriété, sans avoir recours à la mise en place d’échafaudages couteux. Le drone a effacé cette problématique. 

Selon Frédéric Hinderze, PDG de Harmonie SAS société leader du ravalement de façade, on peut aujourd’hui en moins de 12 minutes réaliser un diagnostic parfait d’endroits inaccessibles tels des cours aveugles, visiter le dôme d’une verrière pour en vérifier l’état ou encore localiser en quelques instants l’origine d’une fuite ou d’une stagnation d’eau sur une étanchéité.

Équipé d’un stabilisateur d’image la caméra embarquée peut soit réaliser un film en full HD, soit réaliser un reportage photo a raison de 4 photos seconde. Une fois revenue la carte mémoire est transférée dans l’ordinateur puis analysée. 

La surveillance des travaux 

Indépendamment des diagnostics le drone assure également un soutien précieux dans le cadre du suivi des travaux. Sur des toitures lors du rendez-vous de chantier un technicien peut effectuer un vol de drone qui en prenant de la hauteur permettra un rapport photo de l’avancement du chantier et le joindre ainsi au compte rendu. Ce document permettra ensuite de s’assurer de l’avancement des travaux et donc de l’état des paiements à effectuer. Sur des nacelles élévatrices, cela nous permettra de visualiser une zone qui semble dégradée, sans manipuler lesdites nacelles ce qui est long et fastidieux.

Le drone a l’heure du Grenelle de l’environnement

L’application la plus intéressante reste celle des diagnostics thermiques. Jusqu’aujourd’hui les diagnostics thermiques des bâtiments anciens, se révèlent  forts compliqués, très longs à effectuer donc onéreux.

Il n’est pas rare de voir une copropriété facturée de plus de 20.000 euros pour procéder à ce contrôle.  Equipé d’une caméra thermique le drone peut réaliser ce même diagnostic sans pénétrer dans les appartements. Le gain de temps est inestimable et rend ainsi sa livraison beaucoup plus rapidement.

Propos recueillis auprès de Frédéric Hinderze ( Harmonie SAS )

En savoir plus sur l’utilisation des drones dans le BTP

     

Et aussi dans les
ressources documentaires :




VOS COMMENTAIRES

Pour publier un commentaire, vous devez être identifié.

Aucun commentaire pour cet article.