#

Qra

Qra dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2015
  • |
  • Réf : SE4055

Nœud papillon : une méthode de quantification du risque

Le noeud papillon est une méthode d'analyse de risques qui consiste à réunir autour d'un même événement redouté un arbre de défaillances et un arbre d'événements. Cette méthode présente comme principal avantage de fournir une arborescence synthétique qui permet d'avoir une vision exhaustive de l'ensemble des séquences accidentelles susceptibles de se produire. Dans les études de dangers réalisées...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2018
  • |
  • Réf : SE5076

Implantation de détecteurs de gaz à partir d’une analyse de risque quantifiée

QRA... de risque quantifiée anglo-saxonne (plus connue sous l’acronyme QRA pour Quantitative Risk Assessment... sous son acronyme anglais QRA pour Quantitative Risk Assessment ) dont elle étend et adapte les concepts... le risque associé. L’analyse de risque quantifiée anglo-saxonne (plus connue sous l’acronyme QRA...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 janv. 2011
  • |
  • Réf : SE5080

Pondération des fréquences de fuite dans le cadre des analyses de risques industriels

), mais aussi dans le cadre des études dites QRA ( quantitative risk assessment ). Pour quantifier l'occurrence d'une fuite... dans le cadre de la réalisation des analyses QRA du fait du très grand nombre d'événements redoutés traités... les fréquences de fuite ? Dans le cadre des analyses de risques quantifiées (QRA ou autres), il est nécessaire... frequencies for process equipment. , J. Spouge fait le constat que dans le cadre des études QRA...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 29 juin 2012
  • |
  • Réf : 0537

Le nœud papillon : une méthode d’analyse de risques

Pour prévenir la survenue d’accidents majeurs, les industriels réalisent des analyses de risques. Le retour d’expérience permet de mettre en évidence que les accidents industriels majeurs sont généralement la conséquence d’un enchaînement d’événements indésirables combiné à des défaillances de barrières de sécurité. Pour analyser de tels accidents, il est nécessaire de disposer de méthodes d’analyse suffisamment fines et détaillées pour identifier l’ensemble des séquences accidentelles sans en écarter aucune a priori. Le nœud papillon permet de répondre à ce besoin en fournissant une arborescence détaillée capable d’expliciter le déroulement chronologique d’un accident.

Pour mener à bien une analyse par nœud papillon, quatre étapes clefs sont à mettre en œuvre :

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0541

Études des dangers : banques de données et pondération des valeurs

La quantification des risques industriels nécessite d’évaluer les deux composantes du risque que sont la probabilité et la gravité de phénomènes dangereux tels que les incendies ou les explosions.

De plus en plus, l’évaluation de la probabilité repose sur la mise en œuvre de méthodologies dites probabilistes qui prennent en compte de nombreux paramètres parmi lesquels on peut citer la fréquence des événements redoutés, les probabilités de défaillances des barrières de sécurité et les probabilités d’inflammation.

Ces différents paramètres peuvent être quantifiés en ayant recours à des banques de données. Cette manière de procéder a pour principal intérêt d’être relativement simple à mettre en œuvre. En revanche, une question subsiste : les valeurs rapportées dans les banques de données sont-elles représentatives du cas étudié ?

Dès lors, afin d’adapter les valeurs issues des banques au cas étudié, il est fréquent que l’analyste « pondère » les valeurs pour tenter de retranscrire certaines spécificités du cas étudié. Dans le cadre des analyses de risques quantifiées, le paramètre le plus fréquemment « pondéré » est incontestablement la fréquence de fuite sur canalisation.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !