#

Retour d'expérience rex

Retour d'expérience rex dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Retour d'expérience rex dans les livres blancs


Retour d'expérience rex dans les conférences en ligne


Retour d'expérience rex dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires : RETOUR D'EXPÉRIENCE
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : REX24

Création d’une start-up technologique (software)

Créer une start-up est devenu un avenir souhaitable pour beaucoup de jeunes entrant sur le marché du travail. Dans ce retour d’expérience, le cas d’une création mise en œuvre par un entrepreneur ayant déjà fait la démarche au XXe siècle, au début de l’économie numérique, sera analysé.

  • Article de bases documentaires : RETOUR D'EXPÉRIENCE
  • |
  • 10 juin 2018
  • |
  • Réf : REX29

Conception de business model

Dans ce retour d’expérience, il est question d’aborder l’innovation de business model du point de vue d’une start-up internet au travers de l’approche Lean Startup et de sa mise en œuvre grâce à la méthode Running Lean.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2018
  • |
  • Réf : SE3934

Le ROP, retour sur investissement de la prévention

Le retour sur investissement de la prévention (ROP) suscite de nombreuses études dont on ignore souvent les méthodes sous-jacentes et les indicateurs employés. Une compréhension des facteurs et des modes de calcul de ces indicateurs sont proposés, ainsi qu’une méthode pratique pour effectuer un calcul de retour sur investissement sur une action donnée, en dépassant la notion d’évitement des coûts de non-prévention. Les outils méthodologiques, les pratiques aujourd’hui disponibles, et les résultats généraux des principales études sont également présentés. Au-delà d’une valeur absolue, ces dernières montrent que les actions de prévention contribuent à la performance économique des organisations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 16 juin 2014
  • |
  • Réf : 1336

Planification : organiser et collecter le retour d’expérience (REX)

Le retour d’expérience a cela de particulier que tout le monde en parle mais que très peu de personnes ne le formalisent. Il n’est pas rare d’entendre des chefs de projets ou des membres de l’équipe projet dire qu’il faudra penser à faire un REX sur le sujet. Cependant, qui en est responsable ? Comment le formaliser ? Et quel est le livrable ? Des questions qui restent souvent sans réponses.

Deux explications à cela. La première est que, pour beaucoup, le REX concerne le passé. Ce qui est une erreur car c’est justement en capitalisant que l’on construit plus sereinement le futur et que l’on gagne un temps précieux dans les projets de demain.

La seconde explication tient au fait que, dans une société de l’information, la posséder revient à posséder le pouvoir. L’individu a peur qu’en capitalisant son expérience, il perde de son importance, voire sa raison d’être, au sein de l’entreprise. Or, tout au contraire, en partageant cette expérience dans le cadre du REX, le « sachant » se pose en expert du domaine, capable de prendre du recul sur les réalisations et d’en tirer les points positifs et les points d’amélioration.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 19 janv. 2015
  • |
  • Réf : 1405

Limites et critique de la veille

La veille est une activité délicate à défendre et pour laquelle le retour sur investissement peut être parfois aussi difficile à prouver.

De fait, cette fonction essuie souvent les critiques les plus acerbes quant à son utilité.

Il est donc important de bien comprendre quels sont aujourd’hui les reproches qui peuvent lui être faits afin de savoir orienter le positionnement de la veille dans l’entreprise et d’en prouver la valeur.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 25 févr. 2016
  • |
  • Réf : 1532

Eco-concevoir dans un processus de développement produit : B-Free de Steelcase

Le concept d’éco-conception, un des éléments essentiels dans la mise en place d’une démarche de développement durable, est intégré de manière différente en fonction des secteurs d’activités et de la stratégie de chaque société.

Cette fiche décline la démarche d’éco-conception dans un processus de développement de produit (du concept au lancement de produit), appliquée au secteur du mobilier de bureau, à travers un cas d’étude réel. Elle vous apportera ainsi un éclairage sur les enjeux auxquels une équipe projet peut avoir à faire face tout au long du processus. Cet exemple concret est proposé par la société Steelcase, laquelle vous présente les initiatives entreprises pour éco-concevoir sa gamme de produits « B-Free ».


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !