Entreprises

Entreprises

Marchés, économie, industrie

1ère Journée Nationale de l’Ingénieur : pleins feux sur un métier en pointe
04 mars 2013

1ère Journée Nationale de l’Ingénieur : pleins feux sur un métier en pointe

IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) lance la première Journée Nationale de l’Ingénieur le 18 mars 2013 sous le haut patronage d’Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement productif. Une série de manifestations autour du thème de « l’ingénieur entrepreneur » se déclinera à Paris et dans 12 grandes villes de France. Elle sera couronnée par une réception chez le Premier Ministre en fin de semaine. 

Un projet dans la continuité du Livre Blanc

La Journée Nationale de l’Ingénieur s’inscrit dans le droit fil des priorités développées par IESF dans son Livre Blanc des ingénieurs et scientifiques de France adressé aux décideurs politiques et économiques lors de la campagne présidentielle 2012 avec « 40 propositions pour réindustrialiser la France », et sur la réalisation desquelles il garde un œil vigilant. 

Organisée pour la première fois en France, à l’initiative des 180 associations fédérées au sein d’IESF, la Journée Nationale de l’Ingénieur a vocation à se répéter chaque année. Elle rassemblera le 18 mars prochain plus d’un million d’ingénieurs français (4% de la population active) autour du thème de « l’ingénieur entrepreneur », à Paris comme en Région.

Pour Julien Roitman, Président d’IESF, « Cette journée a pour objectif de souligner aux yeux de nos concitoyens l’importance d’une profession moteur de l’innovation, de l’industrie et de la compétitivité. Son but est également de faire partager aux ingénieurs l’intérêt de créer ou reprendre une entreprise, et d’encourager ceux qui s’en sentent capables à se lancer dans l’aventure industrielle ».

L’ingénieur entrepreneur : un thème porteur

Aujourd’hui encore très peu d’ingénieurs et de scientifiques sont chefs d’entreprise ou indépendants (4% d’ingénieurs non-salariés). C’est pourtant là une évolution naturelle et une priorité nationale, raison pour laquelle IESF a retenu comme thème celui de « l’ingénieur entrepreneur » pour la première Journée Nationale de l’Ingénieur.

Plusieurs manifestations sont prévues à travers la France en présence de nombreuses personnalités, avec des tables rondes et des ateliers thématiques sur les différents aspects de l’entreprenariat. Les écoles d’ingénieurs et les associations de diplômés prendront aussi part à cette Journée avec des initiatives de leurs incubateurs et des groupes entrepreneurs.

Le point d’orgue du 18 mars sera un colloque au Centre Pierre Mendès-France de Bercy en présence de nombreuses personnalités. Il s’articulera autour d’une table ronde intitulée « Des ingénieurs pour entreprendre et réussir une PMI », et de 5 ateliers thématiques :

  • Comment financer son entreprise ?
  • L’environnement administratif : frein ou levier ?
  • Qui pour créer une entreprise ?
  • Qui pour reprendre une entreprise ?
  • L’export et l’intelligence économique pour quoi faire ?

Une célébration de l’ingénieur dans toute la France

Des conférences similaires se dérouleront autour de la même date dans 12 villes de France : Toulouse, Strasbourg, Rennes, Nantes, Metz, Marseille, Lyon, Lille, Grenoble, Bordeaux, Blois et Aix-en-Provence. Elles seront organisées sous l’égide des Unions Régionales d’Ingénieurs et de Scientifiques (URIS) avec l’appui des Bureaux Régionaux d’Élèves Ingénieurs (BREI), et en partenariat avec de grands organismes français directement concernés par le développement économique et industriel comme les CCI France, la COFACE, la CGPME, le GFI, IDF Capital, OSEO (BPI), le Réseau Entreprendre, UBIFRANCE ou XMP Business Angels. 

La Journée Nationale de l’Ingénieur illustre l’attachement d’IESF (Ingénieurs et Scientifiques de France) à défendre le progrès, à mettre en relief l’innovation, l’industrie et plus généralement l’entreprise, et à promouvoir leurs métiers. Une profession qui veut s’inscrire pleinement dans le paysage économique et prendre toute sa part dans le redressement indispensable du pays. 

 

Tous les détails et inscription en ligne sur :

www.iesf-jni.org

 

Ingénieurs et Scientifiques de France (IESF)

La France compte aujourd’hui plus d’un million d’ingénieurs et de scientifiques. Organe représentatif de la profession reconnu d’utilité publique depuis 1860, Ingénieurs et Scientifiques de France est organisé en fédération. Il rassemble une large majorité de ces ingénieurs et scientifiques à travers 180 associations de diplômés, scientifiques, techniques ou professionnelles, réseau d’unions régionales et sections internationales. 

 

 

 

 

 




VOS COMMENTAIRES

Pour publier un commentaire, vous devez être identifié.

Aucun commentaire pour cet article.