Yannick CHAMPION

Directeur de Recherches au CNRS - Laboratoire Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés, - Université Grenoble Alpes, CNRS, Grenoble INP, Saint-Martin-d’Hères, France

  • Article de bases documentaires : N3805
    Nano-mousses métalliques - Structure et élaboration

    Matériaux cellulaires, de forte porosité et de dimensions structurales, les nano-mousses métalliques présentent des propriétés spécifiques à l’état nanométrique. Elles développent des surfaces extrêmement élevées, et donc un très fort intérêt pour les échanges tels que la catalyse, les insertions et l’écoulement.

  • Article de bases documentaires : N2720 (relu et validé)

    Logo doc&quiz ARTICLE INTERACTIF


    Propriétés mécaniques des verres métalliques

    En l’absence d’ordre atomique, les modes de déformations des verres métalliques se distinguent par de grands allongements à haute température et l'absence de ductilité à basse température. Découvrez les données essentielles sur la structure de ces verres, ainsi que les modèles de plasticité les plus étudiés.

  • Article de bases documentaires : M4025 (relu et validé)
    Alliages métalliques amorphes

    La matière à l’état amorphe est connue depuis longtemps puisque cet état structural est celui des verres de silice élaborés par refroidissement naturel de mélanges d’oxydes fondus, quasiment depuis la nuit des temps. L’obtention d’amorphes métalliques synthétiques est relativement récente et a initié un grand nombre de recherches fondamentales et appliquées. Parce que les débouchés étaient séduisants, notamment dans le domaine de l’électrotechnique, ces nouveaux matériaux ont bénéficié de développements rapides à l’échelle industrielle. Le caractère métallique, mais l’absence d’ordre à longue distance dans les verres métalliques, leur confèrent des propriétés différentes de leurs homologues cristallins.