Richard LEBOURGEOIS

Responsable des études sur les matériaux fonctionnels Laboratoire chimie et matériaux multifonctionnels, THALES Research & Technology, Palaiseau, France

  • Article de bases documentaires : D2160
    Ferrites doux pour l’électronique de puissance

    Les ferrites doux sont utilisés dans les transformateurs et les inductances en électronique de puissance. Quels sont les différents types de ferrites et pour quelles applications ? 

  • Les ferrites sont des oxydes magnétiques dont les propriétés remarquables dépendent de la structure cristallographique, de la composition chimique et de la microstructure. Les ferrites de structure cubique (spinelle et grenat) qui font l’objet de cet article font partie des matériaux magnétiques doux (faible champ coercitif et faibles pertes magnétiques). Ils peuvent être utilisés de 10 kHz à plusieurs dizaines de GHz mais, pour chaque application, l’utilisateur se doit de trouver la meilleure référence parmi une multitude de choix possibles. Cet article a pour but de l’aider dans cette démarche.

  • Article de bases documentaires : D2160
    Ferrites doux pour l’électronique de puissance

    Les ferrites industriels se décomposent essentiellement en ferrites doux et en ferrites durs. Les ferrites durs sont utilisés comme aimants permanents ;  les ferrites doux comme noyaux magnétiques faibles pertes dans les transformateurs et les inductances en électronique de puissance. Cet article débute par la présentation  des propriétés physiques de ces oxydes magnétiques.  Il poursuit par le choix du matériau et du format du noyau en fonction de l’application, pour s’attarder ensuite sur les ferrites de manganèse-zinc. Les ferrites industriels ont un prix de fabrication très bas, de plus ils permettent un grand nombre de compositions chimiques avec autant de propriétés magnétiques différentes.