Gabriel PLASSAT

Pilote de la Fabrique des Mobilités - ADEME (Agence de la transition écologique), Sophia-Antipolis, France - Systèmes de transports pour les biens et les personnes

  • Nos modes de transport actuels ne sont plus compatibles avec un grand nombre de contraintes environnementales, sociales et économiques. Seule une approche globale, intégrant l’ensemble des paramètres et des acteurs, pourra conduire à reconsidérer nos choix passés et déboucher sur une conception différente de l'espace public et de son occupation.

  • Les transports se retrouvent aujourd'hui face à la révolution numérique. D'un côté des problèmes de congestion, de pollution, etc. et de l'autre des nouvelles tendances apportées notamment par des opérateurs comme les GAFA. Dans ce cadre, quelles sont les dynamiques actuelles du secteur ?

  • Article de bases documentaires : TRP1000
    Systèmes de transports pour les biens et les personnes

    Le couple «pétrole/automobile» a participé au développement économique et structuré nos territoires. Mais les conséquences environnementales, sociales et économiques imposent une évolution. Tous les acteurs devront se coordonner pour industrialiser de nouveaux services combinant véhicule, énergie et TIC pour maximiser l'usage des infrastructures, des matières premières, des modes collectifs et actifs. Le numérique et le déluge de données offriront des opportunités sans précédent, mais également des risques à maîtriser.