#

Biodégradation : définition

Dégradation via des micro-organismes (bactéries, champignons...) de composés organiques appelés, dans ce cas, le substrat. Les phénomènes physiques, chimiques et biologiques successifs ou concomitants aboutissent dans tous les cas à une réorganisation de la biomasse et à un dégagement de CO2 (et/ou de CH4), d'H2O, d'énergie (sous forme de chaleur), d'une éventuelle production de nouvelles molécules organiques et de possibles résidus minéraux.

Biodégradation dans les livres blancs


Biodégradation dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2022
  • |
  • Réf : AM9010

Contamination des sols par les plastiques et les microplastiques

Cet article dresse un bilan global de la pollution plastique dans les milieux solides terrestres. La première partie décrit les principales voies d’entrée des plastiques dans les sols, en particulier celles associées à certaines pratiques agricoles. Puis, les différents mécanismes de dégradation des plastiques dans ces milieux et leur transport sont abordés. Les impacts des plastiques sont ensuite décrits selon trois axes : l’influence sur les propriétés physico-chimiques du sol, les interactions avec les autres polluants présents et les conséquences possibles sur le biote. Enfin, quelques éléments de solution sont proposés pour répondre à cette problématique environnementale.

  • ARTICLE INTERACTIF
  • |
  • 10 janv. 2018
  • |
  • Réf : BIO4150

Polymères rapidement biodégradables

Certains matériaux ont la possibilité de subir une décomposition naturelle rapide en étant «consommés» par des bactéries, des champignons, des algues, des insectes, etc. C'est donc une alternative au mode de valorisation par recyclage (et donc de récupération d'énergie). Cet article se propose tout d’abord d’expliciter les étapes de la biodégradation en détaillant les principales réactions, les facteurs impliqués ainsi que les méthodes de mesure utilisées sont ensuite présentés les différents matériaux biodégradables issus de polymères naturels ou artificiels, et les principales applications industrielles des polymères biodégradables.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2022
  • |
  • Réf : GE1042

Techniques de bioremédiation des hydrocarbures en système marin côtier

Les systèmes marins côtiers sont fréquemment contaminés par des hydrocarbures d’origine anthropique qui font partie des contaminants majoritaires du milieu. Plusieurs stratégies de réhabilitation biologique (bioremédiation) peuvent être mises en place. Celles-ci sont basées sur la stimulation des capacités métaboliques naturelles des micro-organismes autochtones (biostimulation) ou sur l’ajout de souches ou consortia microbiens dans le milieu à dépolluer (bioaugmentation). Parfois, la meilleure réponse peut toutefois consister à ne pas intervenir et à laisser les processus naturels d’autoépuration agir (atténuation naturelle).

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 mai 2012
  • |
  • Réf : 0510

Commissions de suivi de site (CSS) : fonctionnement et rôle

Vous êtes invité à participer à une réunion de la commission de suivi de site (CSS). Vous vous interrogez sur :

  • sa composition ;
  • ses modalités de réunion ;
  • la portée de son intervention.

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 27 avr. 2012
  • |
  • Réf : 0870

Intégrer des biopolymères ou des polymères biodégradables

La diminution de la ressource fossile, non renouvelable, ainsi que la forte augmentation du prix du baril de pétrole ont poussé le développement d’une nouvelle génération de matériaux plus respectueux de l’environnement : les biopolymères et les polymères biodégradables. Ces matériaux peuvent être classés selon deux critères principaux : leur origine renouvelable et/ou leur caractère biodégradable. Le challenge de la communication sur ces matériaux est de distinguer au mieux les aspects origine et fin de vie (issus de ressources renouvelables et compostables) actuellement trop souvent mal interprétés. L’industriel désireux d’incorporer ce type de matière doit prendre en compte une démarche globale que nous allons tenter d’établir dans cette fiche.

Un outil incontournable pour comprendre, agir et choisir- Nouveauté !


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !