#

Bois papier

Bois papier dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Bois papier dans les livres blancs


Bois papier dans les conférences en ligne


Bois papier dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2018
  • |
  • Réf : N4230

Soudage du bois par friction

Cet article porte sur l’étude de l’amélioration de la résistance de soudage de deux pièces par la technique de liaison laminaire : le soudage du bois. La connexion entre les pièces de bois se forme en quelques secondes. Aucun additif n’est utilisé pour créer la liaison. D’anciennes études ont montré que l’utilisation du bois soudé est limitée à l'usage intérieur en raison de sa faible résistance à l'eau. Il y a donc un intérêt à surmonter cette limitation par modification des paramètres de soudage à savoir la fréquence de vibration, le temps de soudage et l’effet de la formation d’entures naturelles ou par utilisation de produits à caractère écologique tels que la colophane et l’acide citrique.

  • Article de bases documentaires : RECHERCHE ET INNOVATION
  • |
  • 10 juil. 2019
  • |
  • Réf : RE279

Bioraffineries lignocellulosiques : extraction et valorisation des hémicelluloses

L’extraction des hémicelluloses du bois en amont du procédé de production de fibres de cellulose est un moyen de mieux valoriser l’ensemble de la biomasse végétale entrant dans une usine. Cet article aborde l’intérêt de la valorisation des hémicelluloses en comparant l’extraction des hémicelluloses issues de deux espèces de bois (bois résineux mélangés et eucalyptus globulus). Cette extraction est obtenue par une autohydrolyse et une préhydrolyse, en présence d’acide sulfurique. Plusieurs voies de valorisation sont possibles : fermentation des sucres en alcool, production de tensioactifs non ioniques de type polyglucosides d’alkyles, ou production de prébiotiques à partir des oligosaccharides.

  • Article de bases documentaires : RETOUR D'EXPÉRIENCE
  • |
  • 10 janv. 2019
  • |
  • Réf : REX32

Workshop de médiation chimie-bois : une innovation interprofessionnelle

Les acteurs des filières du bois et de la chimie constituent « deux mondes » qui se connaissent peu mais qui sont amenés à collaborer ensemble pour le développement de molécules biosourcées. Ce retour d’expérience traite des workshops de médiation qui deviennent indispensables pour passer d’idées à de véritables projets R&D. Ces workshops sont l’occasion d’opérer une médiation entre les industriels du bois et de la chimie et de révéler des tensions restées latentes mais potentiellement productives. Ils constituent une innovation organisationnelle qui permet de gérer des projets collaboratifs tout en créant la confiance, le lien entre les partenaires et un leadership distribué.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 22 févr. 2018
  • |
  • Réf : 0209

Demander une autorisation de défrichement

Vous vous interrogez sur les modalités de demande de cette autorisation de défrichement, au regard notamment du dispositif de l’autorisation environnementale.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 07 sept. 2012
  • |
  • Réf : 0919

Méthode pour trouver les meilleurs produits par les cartes rough sets

Les idées de projets, comme toutes les données brutes récoltées sur le terrain par votre entreprise, doivent être regroupées et structurées avant d’être utilisées. Cette fiche vous propose d’utiliser une méthode issue de la théorie des Rough Sets (ensembles approximatifs) pour classer vos idées de projets à partir de vos préférences.

Vous désirez savoir comment vous y prendre concrètement :

  • Qu’est-ce que la théorie des Rough Sets ?
  • Comment vous préparer à la méthode préconisée ?
  • Quelles sont les différentes étapes de la démarche ?
  • Exemple d’application sur un cas industriel.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 01 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1435

Comment passer d’un SMQ papier à une dématérialisation 100 %

La mode du zéro papier n’épargne par les laboratoires. Dans une période où tout est informatisé, disponible au format numérique, les laboratoires disposent de plus en plus d’un LIMS et d’un extranet permettant la consultation des résultats par internet. Cependant, leurs systèmes de management de la qualité, pourtant générateurs d’un nombre invraisemblable de documents et d’enregistrements sont encore très papier avec une gestion qui a peu évolué ces dernières années.

L’objectif de cette fiche est d’aborder les questions que les laboratoires souhaitant dématérialiser leur système de management de la qualité doivent se poser. Sans être la description de la méthodologie idéale, cette fiche décrit les points essentiels de la dématérialisation en présentant les conseils et erreurs à éviter pour trouver l’outil, qu’il soit commercial ou développé en interne.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !