#

Chimie organique

Chimie organique dans actualités

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Chimie organique dans les livres blancs


Chimie organique dans les conférences en ligne


Chimie organique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2018
  • |
  • Réf : AF6511

Réactifs nucléophiles organométalliques en synthèse organique

La synthèse de molécules organiques repose sur la formation contrôlée de liaisons carbone-carbone. La différence d’électronégativité qui existe au sein d’un réactif organométallique entre un atome métallique et un groupement carboné confère à ce dernier un caractère nucléophile qui a été exploité dans la formation de liaisons carbone-carbone par l’attaque de composés carbonés électrophiles. Dans cet article seront présentés les principaux réactifs nucléophiles organométalliques (Li, Mg, Al, Zn, Cd) en détaillant leurs modes de préparation et les principales réactions les mettant en jeu, ainsi que des exemples d’applications industrielles dans la synthèse de principes actifs pharmaceutiques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 mars 2018
  • |
  • Réf : AM8210

Modèles hyperélastiques pour le comportement mécanique des élastomères

Les lois de comportement pour la réponse mécanique des élastomères (aussi appelés caoutchoucs) sont fondées sur les modèles hyperélastiques. Ceux-ci permettent de prédire la réponse élastique non-linéaire en grandes déformations. Ils sont nombreux, variés et largement disponibles dans les outils de calcul de structures. Le présent article traite de l’utilisation de ces modèles par l’ingénieur. Le cadre théorique de l’hyperélasticité est présenté et les principaux modèles sont détaillés. L’accent est mis sur les aspects pratiques : choisir le modèle adapté au problème, identifier ses paramètres matériels et appréhender les difficultés rencontrées lors des simulations numériques.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2018
  • |
  • Réf : K1260

Chimie supportée sur phase solide

La chimie supportée permet d’effectuer une réaction chimique au cours de laquelle le substrat, le réactif ou le catalyseur est greffé sur un polymère solide insoluble.  L’utilisation de solvants est limitée car les étapes de purification se résument à de simples filtrations solide/liquide. Le polymère étant recyclable, cette technique a donc toute sa place dans le concept de la chimie verte. Cet article décrit les avantages et inconvénients de la chimie sur phase solide, il aidera le lecteur à choisir le support, sélectionner la méthode et identifier les analyses possibles pour un meilleur suivi réactionnel en fonction de ses objectifs de synthèse à travers de nombreux exemples sélectionnés.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 mars 2017
  • |
  • Réf : 0044

Choisir un organisme de contrôle

Vous ne pouvez pas faire appel à n’importe quel organisme pour le contrôle de vos installations soumises à déclaration avec contrôle périodique. La réglementation fixe certaines obligations en la matière.

  • Comment choisir votre organisme de contrôle ?
  • Quels sont les critères à prendre en compte pour le choisir ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1174

Toxicité systémique : organe cible, le foie

Les produits véhiculés par le sang passent par le foie, où ils sont transformés afin d’être soit utilisés en énergie ou en constituants de l’organisme, soit neutralisés et excrétés.

Cette fiche vous permettra de connaître l’impact des xénobiotiques sur le foie, et d’en déduire les conséquences.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 déc. 2014
  • |
  • Réf : 1181

Actions des particules ultrafines (PUF) sur l’organisme : les nanomatériaux (NM)

Les nanomatériaux résultent de la structuration de la matière au niveau atomique, moléculaire ou supramoléculaire à des échelles caractéristiques inférieures au micromètre (μm) de manière naturelle ou industrielle.

On peut observer de nouveaux comportements physico-chimiques de ces particules ultrafines par rapport aux poussières fines de taille supérieure à un micromètre.

Cette fiche vous permettra de découvrir les propriétés des nanomatériaux, ainsi que leur impact sur l’Homme et l’environnement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !