#

Chimie organique

Chimie organique dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Chimie organique dans les livres blancs


Chimie organique dans les conférences en ligne


Chimie organique dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 sept. 2019
  • |
  • Réf : J8035

Chimie éclair

Les réactions compétitives consécutives sont fréquemment rencontrées en synthèse organique, affectant négativement l’efficacité (sélectivité et rendement) d’une réaction cible. Dans le cas de réactions très rapides (< 1 min), la vitesse de mélange des réactifs devient un facteur essentiel que les conditions classiques de batch (ballon) ne permettent pas d’ajuster. Cet article présente les avantages de la technologie de synthèse en flux, et plus spécifiquement la microfluidique, pour atteindre des transferts de masse exceptionnels et contrôler les temps de réaction jusqu’à quelques millisecondes. Cette chimie « éclair » permet d’accéder avec succès à des réactions inaccessibles en conditions habituelles.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2019
  • |
  • Réf : J8050

Microfluidique pour la photochimie

La photochimie présente un grand intérêt en synthèse organique, des molécules complexes hautement fonctionnalisées pouvant être obtenues en une seule étape en utilisant la lumière comme réactif. L’utilisation des technologies fluidiques a permis la résurgence et l’expansion de ce domaine de recherche notamment grâce à un meilleur contrôle des conditions opératoires. Cet article a pour objectif de présenter les principes fondamentaux de la photochimie, des technologies fluidiques appliquées à la photochimie ainsi que certaines applications photochimiques majeures en flux continu en synthèse organique.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 nov. 2019
  • |
  • Réf : P595

Caractérisation par la détermination des masses molaires

Cet article donne un aperçu général des différentes méthodes permettant d’accéder à la connaissance de la masse d’une molécule. Sont abordées aussi bien des méthodes anciennes adaptées aux petites molécules telles que les méthodes colligatives (ébulliométrie, cryoscopie, tonométrie, osmométrie) que les méthodes utiles pour des applications dans le domaine de la chimie macromoléculaire. Il s’agit de l’ultracentrifugation, la viscosité, la chromatographie d’exclusion stérique, les méthodes liées à la diffusion de la lumière, ces deux dernières étant le plus souvent associées pour déterminer non seulement la masse molaire moyenne mais aussi la courbe de distribution des masses de la substance.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 02 mars 2017
  • |
  • Réf : 0044

Choisir un organisme de contrôle

Vous ne pouvez pas faire appel à n’importe quel organisme pour le contrôle de vos installations soumises à déclaration avec contrôle périodique. La réglementation fixe certaines obligations en la matière.

  • Comment choisir votre organisme de contrôle ?
  • Quels sont les critères à prendre en compte pour le choisir ?

180 fiches actions pour auditer et améliorer vos réponses aux obligations relatives aux installations classées pour la protection de l'environnement

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 1174

Toxicité systémique : organe cible, le foie

Les produits véhiculés par le sang passent par le foie, où ils sont transformés afin d’être soit utilisés en énergie ou en constituants de l’organisme, soit neutralisés et excrétés.

Cette fiche vous permettra de connaître l’impact des xénobiotiques sur le foie, et d’en déduire les conséquences.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 09 déc. 2014
  • |
  • Réf : 1181

Actions des particules ultrafines (PUF) sur l’organisme : les nanomatériaux (NM)

Les nanomatériaux résultent de la structuration de la matière au niveau atomique, moléculaire ou supramoléculaire à des échelles caractéristiques inférieures au micromètre (μm) de manière naturelle ou industrielle.

On peut observer de nouveaux comportements physico-chimiques de ces particules ultrafines par rapport aux poussières fines de taille supérieure à un micromètre.

Cette fiche vous permettra de découvrir les propriétés des nanomatériaux, ainsi que leur impact sur l’Homme et l’environnement.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !