#

Controle de gestion

Controle de gestion dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Controle de gestion dans les livres blancs


Controle de gestion dans les conférences en ligne


Controle de gestion dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2016
  • |
  • Réf : AG1202

Comptabilité : mieux lire l’information financière

Comme tout système d’informations, la comptabilité reste en perpétuelle évolution. Les éléments fournis, et qui font l’objet d’une analyse, sont ambivalents. D’un côté, les comptes consolidés? qui entendent donner une image plus économique et réaliste de la santé financière des groupes? font l’objet de modifications régulières en vue de les améliorer; De l’autre, la comptabilité créative vise à biaiser « légalement » l’information financière en vue de produire une information qui réponde davantage aux intérêts de l’entreprise. Cette comptabilité créative présente des risques de plus en plus importants, parfois difficilement repérables.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 oct. 2014
  • |
  • Réf : AG1317

Stratégies d'alliance et de coopération entre entreprises

Les stratégies de coopération entre entreprises se sont beaucoup développées depuis quelques décennies sous des formes très variées, ce qui oblige à les aborder de façon typologique. Quatre formes principales sont distinguées : les stratégies d'impartition, partenariales, quasi syndicales et d'intégration. Chaque forme pose des problèmes spécifiques en matière de gouvernance et de contrôle.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 avr. 2015
  • |
  • Réf : AG1351

Convergences entre mise en place RSE et potentialités de la démarche ABC

La démarche de RSE est ancrée dans les pratiques managériales que cela se fasse dans le cadre d'une attitude volontariste ou sous forme réglementaire. Elle peut converger avec d'autres démarches de pilotage de la performance déjà enracinée dans les pratiques managériales. On peut la considérer comme un facteur facilitateur des problématiques de pilotage liées à la valeur et à la performance, par le nouvel éclairage qu'elle apporte sur le management des ressources. Cet article apporte une première réflexion sur les convergences potentielles entre démarche RSE et conception d'un système de coûts à base d'activités (ABC). Il se décompose en deux parties. La première envisage l'impact de la RSE sur le système de contrôle, la seconde considère les potentialités de l'ABC dans le champ de la RSE.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0805

Formaliser le réseau des parties prenantes avec une carte heuristique

L’adoption du management de projet au-delà des domaines classiques du pétrole, de la construction (bâtiment, nucléaire, etc.), de la défense ou de l’aéronautique, a fait que chacun devient chef de projet avec l’obligation d’équilibrer des exigences concurrentes ou contradictoires, de convaincre un réseau d’acteurs et de décideurs changeants, de mobiliser vers le changement positif espéré (cf« Utiliser des cartes heuristiques en management de projet »).

Par ailleurs, le « management des parties prenantes » est mis en exergue par la récente norme ISO 21500:2012. Le Project Management Institute a aussitôt emboîté le pas (cf. 5e édition du PMBoK®). Bien que nous préférions le terme « d’acteurs » qui prend davantage en compte la capacité décisionnaire de l’individu ou du groupe (cf. glossaire), nous adopterons ici le même vocable.

La carte heuristique rend accessible au plus grand nombre les fonctionnalités d’outils historiquement assez onéreux qui permettent d’identifier les parties prenantes et d’en gérer l’implication.

Cette fiche pratique donne des repères pour construire le réseau des acteurs d’un projet, en particulier lors de son montage, avec la carte heuristique. En partant d’un exemple, elle montre toute l’importance de l’identification des liens et des corrélations entre acteurs pour la maîtrise de la communication et le « marketing » du projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 21 mai 2014
  • |
  • Réf : 0806

Planifier un projet simple avec une carte heuristique

Aujourd’hui chacun est peu ou prou chef de projet : le travail du lendemain est vraisemblablement inédit, de même que les personnes avec qui vous allez interagir dans la semaine à venir ; vous êtes impliqué dans plusieurs efforts temporaires plus ou moins bien définis sur lesquels il faut mettre des priorités. Que dire si vous devez – vrai travail de chef de projet – définir les activités nécessaires à l’obtention du résultat attendu, choisir celles que vous allez suivre, mobiliser les ressources qui vont s’en charger et obtenir leur engagement sur les jalons, les incertitudes et les engagements de chacun ?

Cette fiche pratique se concentre sur la construction d’un planning à partir des données recueillies auprès des acteurs du projet (« project scheduling »). Elle ne traite pas des aspects de la planification tactique ou stratégique (« project planning »), mais s’efforce de guider les chefs de projet occasionnels ou en charge de projets simples sur l’aide apportée par les cartes heuristiques ou « mind mapping ». À ceux qui n’ont ni la licence ni le besoin d’utiliser des logiciels, cette fiche donne des repères pour construire le réseau des acteurs d’un projet, en particulier lors de son montage, avec la carte heuristique. En partant d’un exemple, elle montre toute l’importance de l’identification des liens et des corrélations entre acteurs pour la maîtrise de la communication et le « marketing » du projet.

Gestion et pilotage du projet : les fiches pour évaluer, planifier, communiquer, capitaliser

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 03 avr. 2015
  • |
  • Réf : 1429

La gestion des non-conformités

Les organismes désirant mettre en œuvre un système de management de la qualité doivent porter une attention toute particulière au processus de gestion des non-conformités. Les laboratoires d’étalonnage et d’essais n’échappent pas à la règle quand ils souhaitent mettre en œuvre une démarche d’accréditation.

Cette gestion des non-conformités doit prévoir les moyens d’identification d’écarts, de situations non conformes, ainsi que les outils pour corriger leurs conséquences, éviter que les écarts se reproduisent et ainsi améliorer de façon continue la qualité des prestations rendues.

L’objectif de cette fiche est de présenter les exigences auxquelles les laboratoires doivent répondre en matière d’identification et de traitements des non-conformités, mais également de voir comment ces non-conformités doivent conduire à améliorer le système de management de la qualité.

Différentes typologies de non-conformités qu’un laboratoire peut rencontrer vous seront présentées, ainsi que les outils méthodologiques susceptibles d’être utilisés pour les gérer.

Les fiches pratiques répondent à des besoins opérationnels et accompagnent le professionnel en le guidant étape par étape dans la réalisation d'une action concrète.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !