#

Depots electrolytiques

Depots electrolytiques dans l'actualité

PublicitéDevenez annonceur

Toute l'actualité


Depots electrolytiques dans les livres blancs


Depots electrolytiques dans les conférences en ligne


Depots electrolytiques dans les ressources documentaires

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juil. 2014
  • |
  • Réf : E6435

Matériaux organiques pour diodes électroluminescentes et lasers

La photonique organique est un domaine pluridisciplinaire en plein essor qui s'intéresse aux phénomènes et aux composants dans lesquels des photons interagissent avec des matériaux organiques. Des dispositifs «organiques» se retrouvent dans de nombreux domaines de la photonique, des capteurs aux émetteurs de lumière. C'est à cette dernière catégorie que cet article est consacré : les bases de la ...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 juin 2003
  • |
  • Réf : M1611

Nickelage électrolytique

.3 est consacré à ces additifs. Avec les électrolytes au chlorure de nickel 1.1.2 , les vitesses de dépôt... . Comme dans la quasi-totalité des dépôts électrolytiques, une agitation et une filtration en continu... étant plus élevée que celle des électrolytes au sulfate, la répartition du dépôt est meilleure (figure 1... maximales. Dans le cas des électrolytes au sulfate , on augmente le pouvoir de répartition du dépôt (figure...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires
  • |
  • 10 déc. 2010
  • |
  • Réf : M1626

Dépôts électrolytiques

, nous ne traiterons que des revêtements de platine et des platinoïdes par voie électrolytique. S’agissant... des formulations des électrolytes, également appelés « bains », les concentrations des différents réactifs... PtAl, obtenu par traitements thermiques d’un revêtement électrolytique de platine et d’un revêtement... décoratives des revêtements électrolytiques des métaux nobles ont essentiellement pour objet de modifier...

Les articles de référence permettent d'initier une étude bibliographique, rafraîchir ses connaissances fondamentales, se documenter en début de projet ou valider ses intuitions en cours d'étude.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 mai 2012
  • |
  • Réf : 0630

Comment protéger une innovation qui ne fera pas l’objet d’un dépôt de brevet ?

Vous avez identifié une innovation, mais la voie du brevet n’est pas envisagée notamment pour les raisons suivantes :

  • soit l’innovation n’est pas un objet brevetable (il ne s’agit pas d’une solution technique à un problème technique) ;
  • soit vous préférez que l’innovation ne soit pas divulguée aux tiers.

Vous souhaitez donc savoir :

  • s’il existe des protections alternatives à la protection par brevet ;
  • si la voie du secret est envisageable ou recommandée.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 10 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1614

Déposer une innovation : où, comment et pourquoi ?

Dépôt légal, volontaire, probatoire, obligatoire, auprès d’un organisme public, d’une société d’auteur, d’un huissier, sous enveloppe Soleau, par lettre recommandée AR…, cette fiche vous aide :

  • à vous repérer entre les différents dépôts, leurs avantages, contraintes et limites ;
  • à trouver le dépôt approprié pour optimiser la protection de vos innovations en fonction de leur nature, de leur stade de développement et de vos moyens.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.

  • Article de bases documentaires : FICHE PRATIQUE
  • |
  • 18 juil. 2017
  • |
  • Réf : 1624

Obtenir un brevet européen : les différentes options de dépôt

Le dépôt d’une demande de brevet européen peut être réalisé de trois manières différentes :

  • le dépôt peut se faire directement à l’Office européen des brevets (OEB) ;
  • il peut encore avoir lieu auprès d’un office national récepteur si le droit interne de cet État le permet (à l’INPI pour la France) ;
  • il peut enfin prendre la forme d’une demande « internationale » – déposée conformément au Patent Cooperation Treaty, PCT – qui aura la particularité d’être, dans un deuxième temps, transmise à l’OEB ; la demande de brevet en résultant est dite euro-PCT.

L’objectif de cette fiche est de préciser les différentes options de dépôt d’une demande de brevet européen.

Les fiches pratiques pour protéger vos innovations.


INSCRIVEZ-VOUS AUX NEWSLETTERS GRATUITES !